Kanguq - Automne / Fall 2013 - Page 9

Nouvelles de la FCNQ / FCNQ News\r\nHeng Kun\r\n\r\n\r\nService de la coordination\r\n\r\nCoordination Department\r\ntrois langues, soit l’inuktitut, le français et\r\nl’anglais, à toujours présenté un certain\r\ndéfi dans l’organisation de toutes nos\r\nactivités et des services d’interprétation\r\net de traduction sont donc fournis en\r\nconséquence.\r\n\r\nLa Fédération des coopératives du\r\nNouveau-Québec se retrouve sous la\r\ngouverne d’un directeur général qui a la\r\nresponsabilité de mettre en vigueur les\r\ndirectives du conseil d’administration et\r\nde son comité directeur. Il y a trois ans\r\ndéjà, j’ai accepté sans hésitation d’occuper\r\nce poste à la demande expresse du conseil\r\nd’administration bien que je savais\r\nla tâche ne pas être de tout repos. J’ai\r\nbeaucoup reçu de la Fédération depuis les\r\ntrente ans et plus où je me suis retrouvé\r\nà son emploi après être arrivé dans mon\r\nnouveau pays d’adoption. Répondre à cet\r\nappel était ma façon à moi de dire merci.\r\nJe suis soutenu dans mon travail par un\r\ncomité de gestion composé de cinq chefs\r\nde service qui m’aide à superviser les\r\nactivités de la Fédération et de ses filiales,\r\nà contrôler les ressources financières\r\net à fournir guidance et conseils aux\r\ndifférents services de la Fédération\r\net à ses coopératives membres. Je me\r\ntrouve à chapeauter le service de la\r\ncoordination qui, comme son nom\r\nl’indique, fait affaires avec tous et chacun,\r\nau Nord comme au Sud. Les directives\r\ndu conseil d’administration et de son\r\ncomité directeur nous sont transmises\r\nvia les assemblées générales et autres\r\nréunions qui se déroulent tout au cours\r\nde l’année, que ce soit en personne ou par\r\ntéléconférence. D’ailleurs sur ce dernier\r\npoint, nous sommes à tester l’utilisation de\r\nla vidéoconférence dans le but de faciliter\r\nencore plus nos échanges. L’utilisation de\r\n\r\nJ’ai longtemps occupé le poste de contrôleur et maintenir la santé financière\r\nde la Fédération reste une de mes principales priorités, car elle permet d’assurer\r\nà toutes nos coopératives membres un\r\nsoutien indéfectible dans la conduite de\r\nleurs nombreuses activités. Un projet qui\r\nme tenait à cœur et sur lequel j’ai travaillé\r\npendant plusieurs années est la création\r\nd’un fonds de développement qui nous\r\nappartiendrait en propre et dont l’actif\r\ntotalisera $15 millions lorsqu’il verra finalement le jour cette année. La Fédération procure du financement à ses membres en empruntant de l’argent auprès de\r\nprêteurs externes et les frais d’intérêts à\r\npayer sont élevés. Le nouveau fonds permettra aux coopératives de garder cette\r\nsomme importante dans leurs coffres et\r\nde mener encore plus de projets à terme.\r\nJ’ai passé une partie importante de\r\nma vie à oeuvrer pour le mieux-être\r\néconomique et social des communautés\r\ndu Nunavik et c’est avec plaisir et conviction que je continuerai à le faire jusqu’à\r\nce que vienne de temps de passer le flambeau.\r\n\r\n\r\n