JUIN 2014_NO.2 - Page 36

Les gens nous consultent souvent à des fins curatives, c'est-à-dire pour des symptômes en lien avec des troubles fonctionnels. Personnellement, ma clientèle est composée d'une majorité de bébés : • asymétries posturales pouvant amener des troubles d'allaitement et/ou des déformations crâniennes • troubles digestifs (ex : reflux gastro-oesophagien, gaz, constipation) • retard de développement ou développement atypique (ex: bébé qui se déplace sur les fesses) • troubles du sommeil • otites • suivi post-chute • etc. Étant donné votre formation en ergothérapie, avez-vous un autre regard sur les clients comme ostéopathe ? Il faut savoir que les ergothérapeutes et les ostéopathes ont des points en commun. Par exemple: • le fait de voir la personne de façon holistique, en considérant toutes ses dimensions • de ne pas oublier d'inclure l'environnement et les occupations à l'équation • de veiller à parler d'ergonomie et de protection des articulations. • de tenir compte des stades de développement, en pédiatrie. Ma formation d'ergothérapeute m'aide dans les recommandations que je peux faire à mes patients pour favoriser le maintien des effets de mon traitement dans leur quotidien. Le fait d'avoir travaillé en milieu hospitalier en ergothérapie (santé 36 physique) m'a amené des connaissances sur différentes pathologies et la façon dont celles-ci sont abordées dans le réseau de la santé. Un exemple simple: un cas de compression du tunnel carpien. En plus de la sémiologie, je connais les spécialistes médicaux habituellement impliqués, les examens médicaux utilisés, le protocole opératoire, les étapes de la réadaptation, les résultats attendus, etc. Il nous a été dit durant notre formation que les ergothérapeutes-ostéopathes font souvent preuve d'une bonne capacité d'analyse et de synthèse. J'espère que ces réponses vous auront renseignés. Au plaisir ! Références Le Dressay, C. (2010). L'ostéopathie pour tous. Vannes, France : Éditions Sully. Solano, R. (2006). Ostéopathie pour les bébés et les enfants. Vannes, France : Éditions Sully. Sergueef, N. (2010). Ostéopathie pédiatrique. Issy-les-Moulineaux, France : Éditions Elsevier Masson. Dans quelles circonstances, croyez-vous qu'il serait recommandé de référer nos clients en ostéopathie ? www.osteopathiequebec.ca Bonne question ! L'ergothérapeute et l'ostéopathe couvrent à elles deux, un bon nombre de clientèles! Un ergothérapeute pourrait penser à référer son patient en ostéopathie lorsqu’il y a l’hypothèse d’une structure bloquée nuisant à la réadaptation physique. Ou encore, )