Horizon Weekend Montréal 05 Avril 2015 - Page 6

développement. BRP compte ainsi 3 centres dédiés à l’innovation, dont deux au Québec, et tous les véhicules de la compagnie sont issus de designs originaux conçus à l’interne. normes règlementaires sévères, menant en une hausse de prix majeure des motomarines qui devaient posséder de nombreuses technologies ayant à être ajoutées aux véhicules. Ainsi, le marché de la motomarine s’écroula de 75% Numéro un de la motoneige durant les années 2000, car le Bien que Bombardier (BRP) soit à consommateur n’était plus intéressé l’origine de la motoneige, d’autres par payer jusqu’au triple du prix compagnies étaient devenues les antérieur. leaders dans le domaine, et ce jusqu’à la fin des années 90. En 2003, D’après M. Boisjoli, les ventes l’entreprise s’est toutefois retroussé de véhicules usagés restaient les manches en lançant une nouvelle cependant solides, ce qui lui plateforme (‘Rev’) qui s’est avérée indiquait que l’intérêt pour le sport un beau succès. Bombardier était était encore robuste. Il exigea donc de retour comme leader du marché, la création d’une nouvelle machine et aujourd’hui environ la moitié des en mesure de répondre aux normes motoneiges vendues dans le monde règlementaires actuelles à un prix que les usagers sont disposés à payer. font partie de la famille BRP. Les ventes de ces modèles nommés Le secteur de la motomarine ‘Spark’ dépassèrent les attentes dès C’est durant la fin des années 80 la première année d’introduction, et que Bombardier revint sur le marché le président de BRP vise maintenant de la motomarine avec un modèle leur exportation dans les marchés ‘Sea-Doo’ renouvelé. Cependant, émergents (comm