Horizon Weekend Montréal 02 Novembre 2014 - Page 14

à l’innovation. Ainsi « pour nous, il faut parler autant aux partenaires d’affaires qu’aux fans, joueurs et entraîneurs pour ‘écouter’ leurs besoins en regard de la ‘game’. Être attentif à ces besoins nous a amenés à expérimenter et essayer de nouvelles façons de faire.» L’une des nouvelles manières de faire de la NBA est élargir ses horizons vers les marchés émergents. Des pays comme la Chine, l’Inde et le Brésil, ont attiré l’attention de la NBA, car selon Tatum, juste en Chine plus de 300 millions de personnes jouent au basketball! Le développement des marchés Pour le développement des marchés, Mark conseille de voir au cas par cas; par exemple dans les pays comme la Chine, où le basketball est déjà établi, il faut chercher les opportunités d’affaires en utilisant la technologie, « nous avons 80 millions de personnes qui nous suivent sur les plateformes sociales, nous profitons donc de ce genre d’occasions pour exposer nos enjeux.» Le cas de l’Inde est différent, car la pratique du basketball y est peu développée, alors la NBA travaille avec les écoles et le gouvernement pour enseigner le jeu et initier les enfants à la pratique de ce sport, au niveau scolaire et communautaire. « Cela signifie un investissement à long terme, c’est pourtant ainsi que nous avons commencé en Chine pour développer le marché pour notre jeu. » Ajoute-t-il. Même si le soccer est le sport numéro un dans le monde, selon Mark le basketball pourrait aussi devenir très populaire, car c’est un sport qui transmet des valeurs aux jeunes telles que l’esprit d’équipe, le leadership, la possibilité de s’exprimer à l’individuel, mais aussi avec le support du travail du groupe. L’engagement social Un autre axe de la stratégie du développement de la NBA est l’engagement social. Il s’exprime par le programme ‘NBA Cares’, un programme de rayonnement social, orienté sur l’éducation, qui vise à donner la possibilité aux enfants d’avoir un style de vie plus sain à travers la pratique du sport. Les joueurs de la NBA, en étant proches des admirateurs, font ainsi partie de cette culture de transmission des valeurs. Les joueurs de la NBA sont la raison même de son existence, affirme Mark Tatum. Les fans veulent voir et connaître ses joueurs, et les joueurs transmettent leur passion pour le jeu aux fans; oui, les joueurs sont des athlètes doués pour ce sport, mais ils démontrent avant tout qu’il faut travailler très fort pour s’améliorer constamment. Ce sont eux qui s’engagent avec les fans, Horizon Weekend - Montréal, 02 Novembre 2014 - Page 14