Guide pratique sur l’urbanisme tactique appliqué au patrimoine 1 - Page 16

La Convention-cadre du Conseil de l’Europe sur la valeur du patrimoine culturel pour la société (Convention de Faro) reconnaît que le patrimoine culturel est le fondement même des valeurs partagées par la société et qu’il joue un rôle essentiel pour favoriser les valeurs d’ouverture, d’inclusivité et de démocratie au sein de la société. La Convention de Faro précise que le patrimoine culturel ne peut pas être considéré de façon isolée. Elle présente plutôt le patrimoine culturel comme étant le fil conducteur qui lie la société. La Convention de Faro cherche à favoriser l’identité, à appuyer le dialogue et à promouvoir la transmission des connaissances tout en créant un plus grand sens de la responsabilité sociale et de la gestion du patrimoine culturel. La Convention de Faro a été élaborée de 2003 à 2005 et adoptée en 2005. Elle est entrée en vigueur le 1er juin 2011 et a depuis été ratifiée par 16 États membres de l’Europe. 16