Flashmag Digizine Edition Issue 96 August 2019 - Page 148

..............148............

soient capables de dégrader les hydrocarbures pétroliers, seules quelques-unes d’entre elles semblent jouer un rôle important dans la biodégradation du pétrole dans les milieux marins naturels.

Ils appartiennent à un nouveau groupe taxonomique , apparentées sur le plan phylogénétique aux γ-protéobactéries dégradant le pétrole, qui ont été isolées au cours de la dernière décennie dans différents sites du monde entier. Jusqu'à présent, ces bactéries dites hydrocarbonoclastiques comprennent les genres Alcanivorax Cycloclasticus, Marinobacter, Neptunomonas, Oleiphilus, Oleispira et Thalassolituus. Parmi ces bactéries, les membres du genre Alcanivorax, en particulier, semblent jouer un rôle majeur dans les premières étapes de la biodégradation du pétrole. Ils sont supposés avoir une importance mondiale pour l'élimination de la contamination par le pétrole brut dans les environnements marins en raison de leur distribution cosmopolite.

Logiquement, en 2010, lors de la marée noire dans le golfe du Mexique, British Petroleum a financé des recherches dans ce domaine. L'explosion d'avril 2010 sur une plate-forme pétrolière de British Petroleum a entraîné la contamination de plusieurs millions de barils de pétrole dans le golfe du Mexique. Malgré les mesures drastiques prises pour prévenir une catastrophe environnementale, la marée noire provoquée par Deepwater Horizon couvrait plus de soixante mille milles carrés.

Washington a décidé de prendre des mesures drastiques, sans se soucier des conséquences possibles de ces actes, pour pouvoir faire face à la catastrophe environnementale. Ainsi, Cynthia, une bactérie directement issue de la souche d’Alcanivorax borkumensis, fut créée et libérée dans la mer, sans aucune sorte d’examen de la menace potentielle qu’elle pourrait présenter pour l’environnement.

Cynthia est une idée originale du J. Craig Venter Institute - engagé dans des expériences de génie génétique depuis le début du 21ème siècle - et de Synthetic Genomics Inc, créé et financé directement par BP. Au départ on croyait que Cynthia se nourrissait exclusivement de pétrole, mais il s'avère maintenant qu'elle est tout aussi

Flashmag August 2019 www.flashmag.net

disposée à consommer toutes les formes de vie organique…

En 2011, Cynthia s'est déchaînée dans le golfe du Mexique et, à ses débuts, absorbait les marées noires à une vitesse vertigineuse. En janvier 2011, le Register signalait que les scientifiques étaient particulièrement impressionnés par la rapidité avec laquelle la bactérie consommait les marées noires.

Cependant cette bactérie muta et commença à se nourrir de formes de vie organiques. Des rapports étranges ont commencé à venir des États-Unis, comme par exemple ces cinq mille oiseaux victimes d'une «maladie inconnue» dans l'Arkansas, ou plus de cent mille poissons morts trouvés au large des côtes du nord de la Louisiane. Il a également été signalé que 128 employés de British Petroleum ayant participé à la liquidation de la marée noire avaient été frappés par une maladie mystérieuse. Selon diverses sources, il leur était interdit de demander de l'aide dans les hôpitaux publics pour les empêcher de parler à qui que ce soit de ce qui leur était arrivé…

On constata finalement que la maladie et les symptômes qui sont maintenant associés à la zone côtière du golfe du Mexique ont commencé à se propager aux États-Unis. Par exemple, les personnes victimes des fortes pluies en provenance du golfe du Mexique étaient exposé à cette bactérie.

il a été rapporté que certaines personnes qui avaient la malchance de se baigner dans le golfe du Mexique se sont souvent retrouvées couvertes de plaies et des démangeaisons avant de mourir dans une agonie de douleurs indicibles quelques jours plus tard, en raison de saignements internes importants.

Selon les médias, une personne peut devenir la victime de Cynthia dans deux circonstances: si la bactérie pénètre la barrière cutanée à travers une plaie ou s’il est assez malheureux pour manger des fruits de mer crus infectés par cette bactérie. Une fois que les bactéries sont dans le système, elles pénètrent dans la couche entre la peau et les muscles et commencent à produire une toxine qui perturbe les tissus. On sait que Cynthia est capable de se reproduire rapidement au sein des cellules infectées et qu’elle est