Flashmag Digizine Edition Issue 96 August 2019 - Page 138

...............138...........

Flashmag August 2019 www.flashmag.net

Ses funérailles à Jacksonville, en Floride, le 2 mai 1926 furent suivies par plus de 5000 personnes. Beaucoup d'entre eux, y compris Ida B. Wells, étaient des membres éminents de la société noire. Trois jours plus tard, sa dépouille arriva à Orlando, en Floride, où des milliers d'autres assistèrent à ses funérailles au Mount Zion Missionary Baptist Church de la ville. Son dernier voyage se fit le 5 mai à l'église Pilgrim Baptist Church de Chicago. Environ 10.000 personnes se prosternèrent devant le cercueil toute la nuit et toute la journée. Après les services funéraires, elle fut enterrée dans le cimetière de Lincoln.

Au fil des ans, la reconnaissance des réalisations d’Elisabeth « Bessie » Coleman a augmenté. L'impact de Coleman sur l'histoire de l'aviation, et des Africain-américains en particulier dans l'aviation, est vite devenu évidente après sa mort

Coleman n'a pas vécu assez longtemps pour réaliser son rêve d'établir une école pour les jeunes aviateurs noirs, mais ses réalisations d'avant-garde ont été une source d'inspiration pour une génération d’hommes et de femmes Africains-américains. "À cause de Bessie Coleman», écrit le lieutenant William J. Powell en 1934, dans Black Wings un ouvrage dédié à Coleman, «nous avons surmonté ce qui était pire que les barrières raciales. Nous avons surmonté les obstacles au sein de nous-mêmes et osé rêver". Powell a servi dans une unité de ségrégation lors de la Première Guerre mondiale, et a promu sans relâche la cause de l'aviation noire à travers son livre, ses revues, et le Bessie Coleman Aero Club, qu'il a fondé en 1929.

En 1989, la société First Flight intronisa Coleman dans leur sanctuaire qui honore les particuliers et les groupes qui ont réalisé d'importantes innovations dans le développement de l'aviation.

Une salle de conférence au deuxième étage à la Federal Aviation Administration, Washington, DC, porte son nom. En 1990, le maire de Chicago Richard M. Daley, rebaptisait Old Mannheim Road, à l'aéroport international O'Hare " Bessie Coleman, Drive." En 1992, il a proclamé le 2 mai journée "Bessie Coleman " à Chicago.

En 1995, elle a été honorée avec son image sur un timbre postal des États-Unis, et a été intronisé dans le Hall of fame des femmes de l’aviation. En 1999, elle a été désignée lauréate du mois des femmes dans l'histoire par le Projet Histoire nationale des femmes aux Etats-Unis

En Novembre 2000, Coleman a été intronisé au Hall of fame de l'aviation au Texas.

Elle fait l'objet de Barnstormer, une comédie musicale qui a fait ses débuts 20 Octobre 2008 à l'Alliance nationale pour le Festival Musical Theater à New York, le livret et les paroles sont écrites par Cheryl Davis sur une musique de Douglas Cohen.

En 2004, un petit parc dans le sud de Chicago et le quartier Hyde Park a été nommé «Bessie Coleman Park. »

En 2007, une rue dans les jardins de la passerelle, Frankfurt am Main, en Allemagne a été nommée d'après elle.

Le 90e anniversaire de son premier vol, le 23 Juillet 23, 2011, a été

commémoré par une lecture des pièces de certaines de ses biographies et une exposition de modèles réduits d'avions à Miller Field (Staten Island, New York)

Mae Jemison, médecin et ancien astronaute de la NASA, a écrit dans le livre, Queen Bess: Daredevil Aviator (1993): "Je pointe Bessie Coleman et je dis sans hésitation qu’ici c’est une femme, un être, qui incarne et sert de modèle pour l'humanité tout entière. La définition même de la force, la dignité, le courage, l'intégrité et la beauté. Il semble que c’est une bonne journée pour voler"

Mike Shine et Edwin Moses jeux Olympique de Montreal 1976