Flashmag Digizine Edition Issue 96 August 2019 - Page 136

..............136............

«Queen Bess», comme on l'appelait, devint une tête d’affiche très populaire pour les cinq prochaines années. Invités à des événements importants et souvent interviewé par les journaux, elle était admirée aussi bien par les noirs que par les Blancs. Elle pilota en premier les biplans un Curtiss JN-4 «Jenny» et les avions de surplus de l'armée datant de la guerre. Elle fit sa première apparition dans un meeting aérien américain, le 3 Septembre 1922, lors d'un événement en hommage aux anciens combattants du 369e régiment d'infanterie entièrement noir, lors de la Première Guerre mondiale. Cet évènement prit place au Champ Curtiss à Long Island près de New York et était parrainé par son ami Abbott et le journal Chicago Defender, le spectacle présenta Coleman comme «la plus grande aviatrice du monde» le show comportait aussi des démonstrations aériennes de huit autres pilotes d'élite américains, et un saut du parachutiste noir Julian Hubert. Six semaines plus tard, elle revint à Chicago pour offrir une éclatante démonstration des manœuvres de casse-cou, dont le chiffre huit, des boucles, et des plongeons près du sol devant une foule nombreuse et enthousiaste à l'aérodrome de damier (à présent Aéroport de Chicago Midway).

Mais le frisson de la voltige et l'admiration de foules en liesse étaient seulement une partie du rêve de Coleman. Coleman n'a jamais perdu de vue son vœu l'enfance d’un jour contribuer à quelque chose de significatif pour les générations futures. En tant qu’aviateur professionnel, Coleman était parfois critiquée par la presse pour son caractère opportuniste et le style flamboyant, qu’elle donnait à ses vols d’exhibition. Toutefois, elle gagna aussi rapidement une réputation en tant que pilote qualifiée et audacieuses qui ne reculait devant rien pour réussir un coup difficile. A Los Angeles, en Californie, elle s'était cassé une jambe et trois côtes lorsque son avion s’était bloqué et crasha, le 22 Février, 1923.

Grâce à ses contacts avec les médias, elle fut offerte un rôle dans un long-métrage intitulé Shadow and Sunshine, qui devait être financé par la Société, African American Seminole Film Production. Elle accepta avec joie, espérant que la publicité aiderait à faire avancer sa carrière en lui fournissant un peu d'argent dont elle avait besoin pour établir sa propre école de vol. Mais après avoir appris que la première scène dans le film voulait qu’elle apparaisse dans des vêtements en lambeaux, marchant avec une canne et un sac sur son dos, elle refusa de procéder. «Il est clair, » écrit Doris Rich, " que [Bessie] quittant le plateau de tournage avait fait une déclaration de principe. Opportuniste si elle était sur le plan de sa carrière de pilote, elle n'a jamais été une opportuniste sur la race. Elle n'avait pas l'intention de perpétuer l'image péjorative de la plupart des Blancs envers les Noirs. "

Le 30 Avril 1926, Coleman, était à Jacksonville en Floride. Elle venait récemment d’acheter un Curtiss JN-4 (Jenny) à Dallas et l'avait fait envoyer à Jacksonville en préparation d’un spectacle aérien. Ses amis et la famille lui implorèrent de ne pas voler dans cet avion qu’ils considéraient, pas assez fiable. Son mécanicien et agent de publicité, William Wills, pilotait l'avion avec Coleman dans l'autre siège. Coleman n'avait pas mis sa ceinture de sécurité, parce qu'elle avait prévu de faire un saut en parachute pour le lendemain et voulais regarder par-dessus le rebord de la cabine de pilotage pour examiner le terrain. Environ dix minutes après le décollage, l'avion fut incapable de réaliser le manœuvre de plongée, mais plutôt tourna. Coleman fut éjecté de l'avion à 2.000 m, et mourut instantanément quand elle heurta le sol. William Wills fut incapable de reprendre le contrôle de l'avion et il s’écrasa par la suite. Wills fut tué lors de l'impact et le biplan explosa en flammes. Bien que l'épave de l'avion fût grièvement brûler, il fut découvert plus tard qu’une clé utilisée pour l'entretien du moteur avait glissé dans la boîte de vitesses et l’avait bloquée. Coleman avait 34 ans.

Flashmag August 2019 www.flashmag.net