Flashmag Digizine Edition Issue 96 August 2019 - Page 103

..............103............

Coupures, éraflures, ampoules, brûlures, éclats de bois et perforations - notre peau peut être brisée de plusieurs façons. La plupart des traitements des plaies cutanées impliquent simplement de les recouvrir d'une barrière (généralement un pansement de gaze adhésif) pour les maintenir humides, limiter la douleur et réduire l'exposition aux microbes infectieux, mais ils ne facilitent pas activement le processus de guérison. Des pansements plus sophistiqués capables de surveiller des aspects de la cicatrisation tels que le pH et la température et d'administrer des thérapies sur le site de la plaie ont été développés ces

dernières années, mais leur fabrication est complexe, coûteuse et difficile à personnaliser, ce qui limite leur potentiel d'utilisation généralisée. Aujourd'hui, une nouvelle approche évolutive d'accélération de la cicatrisation des plaies a été mise au point, basée sur des hydrogels sensibles à la chaleur, actifs mécaniquement, extensibles, et résistants, hautement adhésifs et antimicrobiens: Pansements actifs adhésifs (AAD-activ adesive dressings). Créés par des chercheurs de l'Institut Wyss pour le génie inspiré biologiquement de l'Université Harvard, de l'École d'ingénierie et des sciences appliquées Harvard John A. Paulson (SEAS) et de l'Université McGill, les AAD peuvent fermer les plaies bien plus rapidement

.

sciences

Un pansement inspiré par un embryon utilise la chaleur corporelle pour accélérer la guérison

Flashmag August 2019 www.flashmag.net