Flashmag Digizine Edition Issue 107 July 2020 - Page 172

Nouveaux ALBUMS

Flashmag July 2020 www.flashmag.net

Notre musique fonctionne comme un GPS. C’est tout le problème de ce continent, qui a subi un lavage de cerveau par rapport à nos origines. Ces jeunes rêvent d’aller quelque part mais ils ne savent plus d’où ils sont partis. C’est pourquoi il faut écouter Franco, dont la musique est plus que jamais d’actualité. »

Ray Lema n’a de cesse de vouloir transmettre aux nouvelles générations tout le patrimoine qui a fait l’identité de son pays. Non pour en faire des pièces de musée, tel un folklore conservé dans le formol, mais bel et bien pour nourrir encore et toujours la créativité. La sienne n’est plus à démontrer à l’aulne d’une carrière cinquantenaire qui l’a vu concilier comme peu des cultures que beaucoup opposent : le savant et le populaire, l’écrit et l’improvisé, le symphonique et ladite world music, les rythmes et les harmonies, la mélodie et ainsi de suite… Lui n’entend dans tout cela qu’une chose : de la musique.

Ce dont parle à tout moment François Luambo Makiadi, dont le génie se mesure aux surnoms qui lui furent attribué : « Le Grand Maître », le « Vénérable Yorgho », « le Sorcier de la guitare »… Celui qui aura porté la rumba congolaise sur toutes les pistes de danse du continent, et bien au-delà. Ce serait néanmoins limiter le message de Franco de ne l’envisager que comme un ambianceur de première : sa musique portait la parole du petit peuple comme elle parlait des grandes heures d’une Afrique enfin libérée. Tout un chacun, la belle Kinoise comme le jaloux saboteur, se retrouvait dans cette verve qui slalomait dans les maux comme sa guitare dribblait entre les mots. Franco disait tout haut ce que tout le monde pensait.

’album du concert enregistré à Kinshasa est dans les bacs depuis juin 2020. La tournée des festivals de l’été 2020 a été reportée à cause de l’épidémie de covid-19 à partir de l’automne 2020 . Le projet est disponible sur la saison 2020/2021. Sources : Ray Lema.com

Hommage a Franco Ray Lema

Denai Moore est une artiste anglo-jamaïcaine qui a pris de l'importance en tant que chanteuse invitée sur l'album de 2014 de SBTRKT «Wonder Where We Land». Moore est née à Spanish Town, en Jamaïque, où elle a commencé à apprendre à jouer du clavier avec son père. Sa famille a déménagé à Stratford, à Londres alors qu’elle avait 10 ans. Modern Dread est la suite du célèbre We Used to Bloom (2017), mais c'est aussi un énorme bond en avant pour l'artiste, un mélange unique de rythmes époustouflants et introspectifs, parfois écrits de manière poignante. Modern Dread est un voyage de découverte de soi d’ une artiste fascinante.

Modern Dread -Denai Morre

Avec sa voix captivante et son écriture très détaillée, Sarah Jarosz s'est imposée comme l'une des musiciennes les plus convaincantes de sa génération. Trois fois lauréate d'un Grammy Award à l'âge de 28 ans, la native du Texas a commencé à chanter dans l’enfance , et est devenue une multi-instrumentiste accomplie dès son adolescence. Après avoir sorti son premier album Song Up in Her Head à 18 ans, elle a continué à livrer des albums salués par la critique comme Follow Me Down, Build Me Up From Bones et Undercurrent de 2016, en plus de s'associer à Sara Watkins et Aoife O'Donovan pour former le trio folk acclamé au Grammy, avec I'm With Her. Dans la réalisation de son nouvel album World On the Ground, l'artiste basée à New York a collaboré avec le producteur / auteur-compositeur John Leventhal: cinq fois lauréat d'un Grammy Award. On the Ground se déroule comme une collection finement travaillée d'histoires de sa ville natale de Wimberley, au Texas (population: 2 626), présentant une série de croquis de personnages presque romanesques dans leur portée émotionnelle.

Release date March 27th 2020

World on the Ground -Sarah Jarosz

.............172.............