Flashmag Digizine Edition Issue 107 July 2020 - Page 102

..............102............

Depuis son ouvrage, La relation enchantée, étude sur le cinéma et l’hypnose (publié en italien : La relazione d’incanto. Studi su cinema e ipnosi, Milano, Vita e Pensiero, 2002), Ruggero Eugeni considère en effet l’hypnose comme une métaphore fondamentale pour comprendre la relation de pouvoir qui s’instaure au sein du dispositif cinématographique. L’analogie entre cinéma et hypnose trouve d’une part des fondements historiques, et d’autre part se révèle tout particulièrement exploitée par les réalisateurs eux-mêmes, qui l’emploient pour mettre en abyme leur propre pratique.

Ruggero Eugeni rappelle ainsi que le cinéma naît au sein d’une époque particulièrement préoccupée par l’hypnose. Au tournant des XIXe et XXe siècles, l’on assiste à une transformation de la production, du dispositif et de l’expérience de l’hypnose. L’hypnose est objet de science et de médecine, devenant, sous l’impulsion de Charcot dans ses leçons du mardi de la Salpêtrière, une technique d’induction de la crise hystérique.

Elle est objet de justice, les magistrats cherchant une solution légale aux jugements des crimes perpétués sous hypnose (ou prétendus tels). Elle est objet de la culture populaire et pénètre les imaginaires, avec par exemple le roman à succès Trilby de George Du Maurier publié en 1894.

Flashmag July 2020 www.flashmag.net

L'Hypnose et le Cinema

Une liaison tres peu Connue