Flashmag Digizine Edition Issue 106 June 2020 - Page 20

lecteurs du Magazine d'avant garde…

Flashmag: Soshy, peut-elle se présenter au lectorat de Flashmag ? Qui est‐elle pour ceux qui ne la connaissent pas encore ; comment est-elle devenue artiste musicienne bref comment se définit‐elle ?

SoShy: j’ai été surnommée Soshy pendant que j’étais toute petite (est‐ce justifié je ne sais pas Mdr),j’étais sans doute très timide à un certain moment de ma vie plus tard j’ai gardé le surnom puis c’est devenu mon nom d’artiste, je l’ai d’ailleurs tatoué sur mon bras gauche; je suis née en France, à Paris, j’ai grandi entre L’Europe et les Etats‐Unis, New York City, Brooklyn sur la côte Est , j’ai voyagé dans pas mal d’endroits dans le monde, parce que ma famille est un peu dispersée dans de nombreux endroits différents . Mais aussi parce que mes origines sont assez diversifiées ( mon Papa est Russe et Français, ma mère Italienne, Française‐argentine) j’ai grandi au milieu de 6 demi frères et sœurs.

L'école est un sujet très délicat car j'ai fréquenté de nombreuses écoles étant donné que ma Famille a toujours été un peu nomade. J'étais vraiment une bonne élève, juste un peu distraite et ennuyée à la fois. (Rires). Je me sentais bien plus attirée par les métiers de l’art comme le Cinéma et la Musique (être actrice, écrire des chansons, chanter,) je n’ai pas eu de diplômes, ni passé mon bac, je le regrette humblement Aujourd'hui, mais hélas nous ne pouvons rembobiner le temps, ceci reste néanmoins une bonne leçon à tirer de mon passé. La musique a été injectée dans ma vie depuis ma naissance. Mon père était un passionné de musique même si dans sa principale activité, il est acteur et réalisateur de cinéma, il a Produit pas mal de groupe de Rock ' n ' roll avec ma mère quand j'étais âgée de 3 ans à peu près c’est l'une des raisons pour lesquelles j'ai fini par grandir aux Etats‐Unis. Je me définis comme une personne assez entière, très enracinée à la terre et Connectée à ce qui est au‐dessus, je suis une personne extrêmement spirituelle, je crois en la destinée, que tout est écrit pour vous, ce qui ne veut pas dire que vous devez vous asseoir et attendre un miracle, mais si vous êtes sur la bonne voie, vous suivrez automatiquement les Signes et réaliserez quelque chose de bon, ça s’appelle une mission, et je suis dans la mienne!!! Lol ; J'ai beaucoup de cultures différentes qui coulent dans mes veines qui m’influencent à être quelqu’un que vous allez aimer ou pas, mais je préfère lorsque les choses se produisent d’une manière aimable avec de bonne intentions au lieu du drame, j'en ai assez eu dans ma vie pour continuer à laisser ces parasites m’envahir. Je pense avec humilité qu’une fois que les gens guériront d’eux‐mêmes avec mes chansons, ça va créer une magnifique énorme boule d'énergie positive qui va éclairer certains cœurs et les âmes meurtries dans l'ombre .

Flashmag: quel type d'influences tu subis, lors de l'élaboration de tes œuvres d'art, qu’est ce qui a inspiré ton style ?

Je me souviens qu’il y a de cela quelques années, je me suis inspirée des histoires tristes de ma vie. Mes chagrins étaient « la muse » de mon art ceci hélas me faisait tout autant souffrir, si bien que j’ai compris que mon travail devait plutôt être de transcrire une notion positive mais réelle de la vie, mes chansons doivent traiter de sujets (tristes ou joyeux) avec humour.« over again », un aperçu de sarcasme « honest liar", ma solitude, «city of angels » et ainsi de suite j’ai réalisé que ma propre musique était source de guérison pour moi‐même et m’ a permis de me sentir plus forte si bien que J'ai pensé, qu'elle pouvait avoir le même effet sur les gens, car nous tous nous connaissons l’amour, la tristesse, l’espoir, les rires, les larmes, les ressentiments, des aboutissements... etc.

En d'autres termes, de ma vie et de « leurs » vies, comme des infos à la télé, suivies d’un break publicitaire, juste regarder la nature ou de penser au monde m’inspire, ceci pourrait sembler bizarre mais ça dépend de la façon dont vous raconter l'histoire. Je peux également passer par des phases de ‘bloquage d’auteur’. Alors je dois juste appeler mes anges et restez patiente jusqu’au morceau suivant ! Je dois dire que dans l'ensemble, j’écoute de nombreux artistes, nouveaux, anciens, c’est la meilleure façon d’ouvrir votre esprit et par extension, devenir une source ou canal d'inspiration. J’aime les Artistes, j'aime écrire pour eux. J'aime la musique sous toutes ses formes. Je suis très Critique et en même temps très tolérante avec un genre ou un style tant que c'est sincère, pas trop sombre et aigrie!!!!

Flashmag: Qui étaient tes artistes modèles, lorsque tu étais plus jeune, faisant l’apprentissage du métier?

SoShy: mes modèles? Très éclectique… Je dirais Bob Marley (il pouvait changer Le monde avec une simple chanson... (S’il était possible de trouver la recette miracle ?haha), Betty Davis la chanteuse funk, elle a sorti un album en 74 (je n'étais pas née Pourtant) appelé "Nasty gal». Il a changé ma vie.

Körinn "Traversée "

cliquez pour jouer

+33 06 69 50 46 85 +330 6 19 08 84 07

edem.modele@outlook.fr

...............20............

Flashmag June 2020 www.flashmag.net

Studio Beauties