Flashmag Digizine Edition Issue 105 May 2020 - Page 24

Le made by Blacks ou Africains, souffre toujours d’un défaut majeur qui n’est pas toujours sa qualité, mais souvent le peu d’intérêt de la communauté noire dans les œuvres de ses propres membres comment palier selon vous ce défaut criard ? Car il faut arrêter de croire que ce qui est fait par les Afros est gratuit ou de médiocre qualité ?

Nash : Je pense que les mentalités s'éveillent, les Africains comprennent l'intérêt social et économique qu'il y a à consommer Made By Black, mais il faut le déclic. De nombreux pays Européens sont également dans cette démarche. D'ailleurs le président Macron dernièrement dans l'une de ses allocutions a clairement invité les français à consommer Français.

Les africains ont un gros pouvoir d'achat, et il faut qu'on consomme made by black, pour faire exploser notre économie. Pour que le « Made by Black » décolle vraiment, il ne faut surtout pas que les fabricants et vendeurs se comportent avec les clients comme s'ils étaient en terrain conquis. Il est important d'employer les méthodes habituelles qui ont fait leur preuve, la communication, la publicité avec des support audiovisuels, des ambassadeurs etc... ! Miser dans la qualité, l'originalité, créer des besoins, et des histoires autours de leurs produits. Car le client n'achète pas qu'un produit, mais il achète aussi une histoire.

J'en profite et réitère mon appel à la communauté à encourager les frères en consommant MADE BY BLACK

Vous êtes une femme publique est ce que cela a une influence sur votre vie privée ? côté cœur par exemple les requêtes d’amourette devraient normalement affluer, puis que l’on vous connait. Comment gérez-vous toutes ses attentions de la gent masculine?

Nash :Pour être honnête c'est l'aspect de mon travail que je prends le moins au sérieux. Beuh ça me fait sourire, c'est attendrissant de voir que ces messieurs ont des yeux qui brillent quand ils me voient. Je reçois beaucoup de lettres d'amour, des demandes en mariage, de la drague etc.…, c'est attendrissant. Mais je ne suis pas le genre de femme qu'on drague, on me séduit et m'apprivoise. Je suis une femme difficile, qui sait ce qu'elle veut.

Vous n’êtes pas seulement présentatrice mais aussi PDG de votre compagnie est-il facile de trouver un équilibre parfait entre les affaires et le métier ?

Nash : j'ai envie de te dire que ça coule dans mes veines. Rires...

Sincèrement il faut aimer travailler, aimer ce que l'on fait, limite être passionné. J'ai fait le choix de me battre pour quelque chose qui au départ était mon hobby, pour en faire mon travail. Donc sincèrement je ne compte pas mes heures. Néanmoins je m'entoure et me fais aider, car on n'a pas toujours les toutes les compétences pour tout, mais il ne faut jamais cesser d'apprendre. Donc je me bats, comme on dit chez nous.

Le printemps on y est presque malgré l’actualité morose de la pandémie mondiale Nash people Show a-t-il quelque surprise dans le chapeau pour ses fans ? Et votre compagnie a-t-elle de nouveaux programmes en chantier si oui lesquels ?

Nash : Tout d'abord, je suis personnellement très affectée par cette pandémie du coronavirus. J'ai perdu des personnes proches et je n'en suis toujours pas remise. Le monde vit un moment triste. De tout mon cœur je souhaite vraiment qu'on arrive au bout des choses.

Pour ce qui est des nouveautés sur NASH PEOPLE TV , la nouvelle saison du NASH PEOPLE SHOW se prépare, les diffusions reprennent incessamment sous peu. De nouveaux programmes sont en chantier, car J'aime innover et répondre à la demande du public que je sais très exigeant.

...............24............

Flashmag May 2020 www.flashmag.net

Nash People show