Flashmag Digizine Edition Issue 102 February 2020 - Page 24

...............24............

Flashmag February 2020 www.flashmag.net

Model Contact

Rama Barry model management

@Rama.Barry

www.ramabarry.book.fr

Les réseaux sociaux avec des applications comme Instagram ont révolutionné l’image, le mannequinat et surtout la concurrence entre les femmes et potentiels mannequins. Lorsque certains estiment que l’amateurisme risque de diluer la qualité par la vulgarité, d’autres pensent que c’est plutôt une bonne chose car toute femme peut désormais exprimer sa beauté.

Les réseaux sociaux vous forcent ils, à être plus professionnelle, vue la concurrence qui désormais existe dans l’industrie de la beauté ?

Rama Barry : Tout d’abord, je vous remercie pour cette question car elle doit être au cœur des préoccupations contemporaines de chaque femme qui produit du contenu mettant en avant sa beauté sur les réseaux sociaux.

Pour revenir à la première partie de votre propos, je pense qu'il y a effectivement un problème avec la promotion de l’hypersexualisation sur Instagram, et que nous devons tous prendre nos responsabilités vis-à-vis des messages véhiculés aux plus jeunes. Mais je ne me sens pas concernée car ce n'est vraiment pas mon créneau.

Et pour répondre à votre question, je ne suis pas en concurrence avec les autres mannequins étant donné qu'il n’y a pas plus subjectif qu'un jugement sur le physique. Ainsi, il me semble inutile d’être dans un rapport de force vu que nous sommes finalement toutes différentes.

Comment voyez-vous les réseaux sociaux une motivation ou un simple allié qui vous permet d’être plus vue et mieux suivie ?

Rama Barry : A la base, je considérais les réseaux sociaux comme un vecteur de bas-de-gamme. Force est de constater que je me suis trompée. Arrivée sur le tard, je pense dorénavant que les réseaux sociaux forment effectivement le vecteur de communication le plus puissant pour notre métier où j’ai même appris à connaître davantage mes anciens collaborateurs et à découvrir des mannequins très inspirants.

Le métier de model n’est pas toujours évident et en général ne dure que le temps de la jeunesse avez-vous pensez à vous reconvertir dans un autre domaine ?

Rama Barry : Oui, absolument ! Et pour vous révéler un petit secret, je suis actuellement en train de me reconvertir, afin de me consacrer plus amplement à mon métier principal… “Stay tunned ” !

Avec l’âge et l’expérience, j’ai appris à ne plus tout prendre au sérieux et surtout à soutenir la génération qui me succède.

S’il fallait donner un conseil aux plus jeunes femmes qui veulent se lancer dans la profession que diriez-vous?

Rama Barry : Je pense ne pas être contredite sur le fait que la persévérance est une belle base, lorsqu’on se lance dans un métier aussi compliqué. Et, cela peut vous aider à surmonter des moments de solitude, si aucun de vos proches ne vous soutient.

Dans le cas contraire, il s'agit d'une chance car vous aurez l’opportunité de demander de précieux conseils à des personnes qui peuvent analyser objectivement votre situation. Et n’hésitez surtout pas car celles qui débutent sont malheureusement les premières victimes des personnes malsaines !

Au moment de clore cet entretien avez-vous un mot spécial pour le public ?

Rama Barry : J'espère que tous ceux qui auront pris le temps de lire mon interview trouveront une inspiration pour croire en ses rêves, et de faire le maximum pour y arriver tout en respectant ses propres principes !

Je remercie Flashmag et Mylèna de m’avoir accordée cette interview et d'avoir posé des questions aussi pertinentes. J'ai beaucoup apprécié ce moment avec vous !

Propos recueillis par Mylèna Ka