Flashmag Digizine Edition Issue 102 February 2020 - Page 20

Rama Barry, bonjour et bienvenue sur la page mode de Flashmag !

Rama Barry : Bonjour Mylèna ! Bonjour à toute l’équipe ! Je suis ravie de pouvoir répondre à vos questions.

Alors la mode, qu’est-ce qui vous y a amené ? Aviez-vous idée que vous deviendrez mannequin ? Comment avez-vous découvert les milieux de la mode ?

Rama Barry : Depuis mon adolescence, j’ai toujours désiré travailler au sein de ce milieu. A la base, je voulais devenir styliste mais j’ai rapidement changé d’avis car je voulais vraiment vivre au cœur de différents projets artistiques, et être sous le feu des projecteurs. C’est véritablement à partir de ma victoire à l’élection Miss Tropics, que tout a commencé ; et que je vis une belle expérience depuis près de 10 ans.

Vous êtes un mannequin dont les campagnes de photos sont des plus prisées sur la place parisienne, Comment est-ce qu’être mannequin a affecté votre vie personnelle?

Rama Barry : Je parviens aisément à différencier la mode du reste de ma vie. En l’occurrence, je n’en parle que très peu car mon site internet et mes réseaux sociaux sont principalement présents, pour communiquer sur ce pan de ma vie.

Par rapport à mon organisation, je travaille depuis quelques mois à domicile. Je suis donc quasiment tout le temps disponible pour participer aux castings et aux shootings. Force est de constater que mon rythme de vie s’adapte parfaitement à ce côté imprévisible qui caractérise parfois la mode.

Vous avez étudié l’histoire de l’art à la Sorbonne de Paris, avant d’avoir un diplôme en gestion et administration, comment est-ce que ce parcours académique a permis d’édifier la personne et le mannequin que vous êtes?

Rama Barry : Avec un peu de recul, je pense que la plus grande qualité que j’ai pu découvrir de ma personnalité est celle de la persévérance. En l’occurrence, je suis plutôt d’avis que cette dernière est un facteur essentiel de réussite lorsqu’on a la démarche d’entreprendre, que ce soient au niveau des études ou du travail.

Je suis une personne qui n’abandonne que très rarement et ce, malgré les difficultés et les échecs. Si je suis face à vous aujourd’hui, je pense que c’est principalement grâce à cette facette de ma personnalité.

Côté cœur, c’est bientôt la St Valentin, les demandes de potentiels copains sont devenues peut-être plus nombreuses quelque part (rires). Comment gérez-vous tout ça?

Rama Barry : Oui, absolument (rires) ! A vrai dire, je tente de rester bienveillante lors de mes réponses car la séduction est un “exercice” très délicat qui peut éventuellement affecter la confiance en soi des prétendants. Je pense qu’il faut beaucoup de courage pour avouer ses sentiments et je veille à ne pas humilier en retour.

Mais je ne vous cache pas que cela me prend du temps et que je peux “péter un plomb” face à une personne qui ne comprend pas un “Non”.

On a l’habitude de dire que les modèles doivent suivre un régime alimentaire stricte ; est-ce le cas pour vous?

Rama Barry : Cela ne me concerne pas vraiment car les professionnels me contactent souvent pour des campagnes de beauté. Ainsi, je porte une attention spécifique à mon visage et c’est d’ailleurs beaucoup de temps et un budget important.

Et à tel point que je suis même capable de prédire la date et l’endroit exacts où poussera mon prochain bouton (rires) !

Pour le corps, j’ai eu notamment ces trois dernières années des variations de poids de 10kg et fort heureusement personne ne m’a reprochée quoi que ce soit; bien au contraire...

C’est vrai qu’on vous dit souvent que vous êtes belle : mais s’il fallait définir la beauté qu’est-ce que c’est, selon vous?

Rama Barry : J’ai grandi avec des modèles stéréotypés de beautés et curieusement j’apprécie dorénavant plus l’aspect « atypique » de certaines personnes et le fait que la mode promeut de plus en plus ces types de profils.

Bien qu’il s’agisse d’un terme contestable et qu’une distance s’impose face au fait que la mode surfe sur une tendance, je considère au regard de mes goûts personnels que c’est tout de même bénéfique de mettre en valeur toutes ces formes de beautés

Körinn "Traversée "

cliquez pour jouer

+33 06 69 50 46 85 +330 6 19 08 84 07

edem.modele@outlook.fr

Propos receuillis par Hubert Marlin

Journaliste

...............20............

Flashmag February 2020 www.flashmag.net