FdT - Page 82

portrait de femme Jalila Jlouli L’art de la création et de l’innovation De la femme au foyer à la créatrice de projet Aujourd’hui chef d’entreprise avec près de 200 employées dans le tissage des tapis, celle qui se place à la tête de la société «MONTAPI» a lancé la machine il y a 18 ans, la quarantaine passée. « Au lycée j’étais une élève brillante. J’ai eu mon baccalauréat section sciences naturelles en 1972 avec mention. Puis, je me suis mariée. Là où je suis née, il n’y a pas de facultés. Alors pour mon mari, je n’avais d’autre choix que de rester à la maison pour éduquer les enfants. Ce que j’ai accepté. Et à ses côtés, j’ai passé plus de vingt ans au foyer à m’occuper de mes petits que j’ai accompagnés jusqu’à l’obtention de leur diplôme universitaire », nous raconte Jalila. Sans regret aucun de cette période, Jalila Jlouli avoue néanmoins qu’une fois ses enfants diplômés et partis du foyer parental, elle commençait à s’ennuyer seule et sans occupation. Le deal qu’elle avait convenu avec son mari n’avait plus lieu d’être. Alors quand elle lui expliquât qu’elle voulait faire quelque chose de sa vie et qu’elle aimerait entamer un projet, il la soutint. « Je devais relever le défi de réussir là où je choisirais d’aller », explique Jalila. Alors à deux, ils décidèrent qu’elle irait dans les zones rurales, dans les régions reculées. « J’ai toujours aimé le social et toujours voulu aider. Je ne pouvais faire autre chose que d’aller à 45 kilomètres de Béja chercher les personnes qui m’aideraient dans mon projet et que j’aiderais à améliorer leur vie. » 44 On dit que certains dons sont déjà inscrits dans nos gènes. Celui de la chanson ou du cinéma par exemple, mais aussi celui de l’art de créer les tapis et d’innover. Jalila Jlouli a ce petit quelque chose dans les gènes. Bien que née Béjaoise, son arrière-grand-mère kairouanaise lui aurait transmis un certain amour pour les formes, les couleurs, les tissus, nous explique-t-elle avec certitude. Et si Jalila n’a jamais touché au métier à tisser de la maison parentale avant de monter son entreprise, jeune fille, elle a toujours été attirée par ce qui pouvait en ressortir. Portrait Du métier à tisser L’idée de miser sur le tapis et le tissage vient de son mari. Ingénieur principal agronome, il lui parle de ces zones qu’il a déjà eu l’occasion de visiter. L’ayant accompagné parfois dans ses sorties, Jalila n’hésite pas à se lancer dans l’investissement de ces zones. Pour elle, « on ne peut pas trouver d’intérêt pour le tissage dans les zones urbaines. Les gens qui habitent les villes, qui font leurs études, ne veulent pas travailler le tapis. Il me fallait donc aller dans la masse rurale, ouvrir des ateliers devant eux et leur faire des formations. Pendant 6 ans, je n’ai fait que de la formation. C’était extraordinaire. » Au total, plus de 450 jeunes filles formées. Au bout de 4 ans, chacune obtient un certificat de compétence professionnelle, un diplôme qui leur permet d’avoir accès à un crédit BTS pour acheter un métier à tisser. « Je leur fournis alors la matière première. Et elles choisissent de travailler soit à l’usine, soit depuis chez elles. » IT l i s t L’élégance au masculin Uomo de Roberto Cavalli : Un parfum en harmonie avec le style de vie de l’homme Cavalli et son look raffiné. Un parfum au caractère aromatique, oriental et boisé, une association d’ingrédients précieux qui ont donné vie à un équilibre parfait entre le raffinement italien intemporel et l’audace rock du dandy. L'envol de Cartier : S’affranchir des sensations connues, c’est là tout le pouvoir du parfum masculin l’Envol de Cartier. Un nectar au goût de bois de Gaïac et de notes miellées, élevé d’un musc vaporeux. Une substance active pour prendre son envol. 1 Million Privé de Paco Rabanne : Le vertige de l’interdit, l’adrénaline comme obsession. Une autre expérience. Intense. Celle qui rend vivant, celle qui rend addict. 1 Million Privé explore des chemins extrêmes et captive. Plus intime, insolemment puissant. Pomme épicée. Inflexions tabac. Myrrhe précieuse. L’addiction profonde d’un oriental en fauxsemblants. This is Him de Zadig & Voltaire : Un cœur viril vanilleencens mixé au sillage rock du bois de santal. Le parfum d’un gentleman rock au style affirmé ! L’eau d’Issey pour homme d’Issey Miyake : L’Envol de Cartier : S’affranchir des sensat 26VW2>( W7B:FWBPWf"GR&gV67VƖ( VfFR6'FW"VV7F"Pv;BFR&2FRv:2WBFRFW2֖V:W2 :Wl:N( VW60f&WWVR7V'7F6R7FfRW"&VG&R6VfvVFVVǒ'6WFRFRvfV6*>( vBFRWfVRVRFR&gVW"RFPvfV6VRg&w&6R67F\:RWB6V7VVR( W76V6P'6VRGRvVFVࠣ@