Fdt - Page 86

couple Si la critique n’est pas toujours facile, surtout quand on la subit, elle s’avère très enrichissante lorsqu’on met son orgueil de côté et qu’on y prête une oreille attentive. Après tout, il ne revient qu’à nous et à nos partenaires de gommer le terrible fossé qui nous sépare. Voici donc une liste de 10 défauts typiquement féminins qui agacent les hommes au plus haut point. A l’approche de l’été, nous avons décidé de traiter un sujet épineux: les défauts spécifiques aux hommes et aux femmes. Parce que nous sommes courtoises et que nous avons toujours le dernier mot (et tac!), nous laissons en ce mois d’avril la parole aux hommes. Soyez rassurée, nous traiterons des défauts spécifiques aux hommes le mois prochain... 1) Les non-dits S’il y a bien un trait de caractère spécifique au genre féminin, c’est l’utilisation du double langage! Nos chers compagnons doivent savoir lire entre lignes, ce qui a le don d’agacer Skander: «Ce qui m’exaspère chez les femmes en général, c’est leur façon de nous en vouloir pour des choses qu’on doit deviner. Par exemple, elle est énervée parce que, dans votre précipitation, vous avez oublié de l’embrasser en sortant de la maison. Ce serait trop simple si elle vous appelait pour vous faire la remarque et passer à autre chose (quoiqu’un être raisonnable ne retiendrait même pas cette étourderie absolument involontaire), non, elle a décidé de vous le faire payer toute la journée sans vous dire clairement ce qu’elle vous reproche. A votre «Chérie, tu vas bien?», elle répondra avec un sourire diabolique «Oui, mon amour» tandis qu’elle est en train de réfléchir à la façon dont vous allez accidentellement mourir.» Les femmes et le shopping, une grande histoire d’amour! Mais si nous adorons cette discipline (parce que marcher des heures durant, c’est du sport), nos hommes la détestent tout autant lorsqu’ils sont contraints de nous accompagner. Nadim explique: «Je ne comprends pas pourquoi ma femme insiste pour que je l’accompagne dans ses virées shoppings. En plus, elle sait que je n’aime pas poireauter dans les magasins et pourtant, elle veut absolument que je donne mon avis lors de ses essayages. C’est vraiment agaçant de se sentir obligé sous peine de se le faire reprocher par la suite. Je ne lui demande pas de me suivre dans mes soirées poker, alors pourquoi devrais-je la suivre quand elle va faire du shopping?» 6) Les ragots «Ma femme adore passer des soirées entre copines pour discuter des derniers potins. La dernière fois, je les ai entendues débattre de la prise de poids d’une collègue, c’était très inquiétant! Elles décortiquent et critiquent tout, du physique au comportement. C’est dans ces moments-là que je suis heureux de ne pas être une femme!» rapporte Youssef. 7) La jalousie entre femmes Plus que les hommes, nous aimons nous comparer aux autres femmes. Plus jolie, plus riche, plus convoitée… toute différence remarquée se transforme en mobile pour nos crises de jalousie. Sabri raconte son expérience: «La jalousie de ma copine pourrit notre relation. Ça a commencé avec ma collègue de travail, dont elle me trouvait trop proche, puis ma belle-sœur, trop tactile à son goût. Chaque fois que nous rencontrons une femme, quelque chose ne passe pas. Avec le temps, j’ai compris que le problème ne venait pas des autres mais d’elle, elle manque cruellement de confiance en elle. J’essaie de la rassurer, de lui faire comprendre que je l’aime, mais parfois je perds espoir.» 8) Des dictatrices 2) Les changements d’humeur Elles reviennent une fois par mois et peuvent durer jusqu’à quelques jours: les sautes d’humeur nous gâchent la vie et celle de notre entourage. C’est le défaut qui dérange le plus Slim: «Je ne comprends pas comment les femmes peuvent être aussi versatiles. Pendant plusieurs jours, votre couple ne traverse aucune turbulence et du jour au lendemain, sans raison, c’est l’apocalypse. Je veux bien qu’on accuse les hormones mais quand même, il y a de quoi devenir fou ou se taper une crise cardiaque quand, sans transition, elle passe du rire à une colère fulgurante.» 3) Le manque d’intimité Qu’on se le dise, rares sont les femmes qui savent faire la différence entre vie privée et vie publique. «Je ne supporte pas l’idée que ma femme raconte tout à ses amies. Il y a quelques semaines, je suis tombé sur un mail qu’elle a envoyé à l’une de ses amies à Montréal. Je me suis emporté quand j’ai vu qu’elle racontait notre vie intime et nos disputes dans les détails. Certaines choses doivent rester dans la sphère du couple, sinon c’est comme si on faisait ménage à plusieurs…,» témoigne Khalil. 4) L’incapacité de s’excuser «Les femmes n’ont jamais tort, jusqu’à ce qu’elles décident du contraire. C’est un proverbe que j’ai inventé et qui, selon moi, montre parfaitement la mauvaise foi féminine. C’est fou comme de façon générale, les femmes sont incapables de s’excuser. Le pire, c’est que si tu leur fais un reproche justifié, elles ne vont pas s’excuser mais réussiront en plus à te rendre coupable,» affirme Sadri. 88 5) Le shopping «Les femmes pensent très souvent qu’elles ont le monopole du bon goût et des prises de décision. C’était le cas de mon ex-femme qui avait entièrement refait la maison selon ses propres critères et c’est aussi la mauvaise habitude de ma nouvelle femme qui décide absolument de tout. D’ailleurs, je suis la risée de mes amis! Au début, je prenais cela comme une marque de caractère mais par la suite, j’ai compris que donner mon avis était peine perdu e. Résultat, je fais des activités à contrecœur, juste pour faire plaisir à ma femme,» déplore Karim. 9) Nos inquiétudes L’un des reproches que nous font les hommes et qui revient régulièrement, c’est notre anxiété. Nos peurs nous empêchent d’accomplir de nombreuses choses mais limitent également les actions de nos chers et tendres. Sofien explique pourquoi l’attitude de sa partenaire l’irrite: «Ma femme est sans arrêt en train de me couver. Chaque matin, j’ai droit à une ou deux recommandations avant de prendre le volant! J’ai l’impression d’être un enfant incapable de se débrouiller par lui-même, c’est fatigant.» 10) La logorrhée Dernier point de notre liste des défauts féminins les plus insupportables, notre capacité de parler de tout et de rien pendant des heures. Pour Malik, c’est le défaut féminin qui l’exaspère le plus: «Sans vouloir être méchant, les femmes ont l’art et la manière de vous faire perdre du temps. Lorsqu’elles sont sur le point de vous raconter une histoire qu’un homme pourrait résumer en 10 mots, sachez que vous allez devoir l’écouter pendant des heures! J’exagère à peine. Franchement, quel est l’intérêt de raconter dans les détails ce qu’on a mangé à midi ou ce qu’on a fait dans la journée? Aucun!» 89