FÉVRIER 2015_NO.4 - Page 28

( Brain Gym: Suite) Les exercices de Brain Gym® permettent de mieux apprendre en réduisant le stress relié à l’apprentissage, en mobilisant les ressources internes afin de se réaliser à partir de notre plein potentiel. Cette séquence de quatre mouvements a fait une réelle différence pour beaucoup d’enfants et de parents quant à la disponibilité pour apprendre. Puisqu'il s'agit d'une approche sensorielle, l’idéal est d’en faire l’expérience afin de ressentir les bienfaits. Asseyez-vous confortablement et choisissez une situation de stress que vous vivez actuellement et à l’intérieur de laquelle vous sentez que votre sécurité intérieure est menacée. Fermez les yeux et embarquez dans cette situation et observez :  Votre niveau d’énergie sur une échelle de 1 à 10 (1 étant le palier où vous vous sentez à plat et 10 où vous êtes en pleine forme).  Votre posture, les tensions musculaires des mollets, cuisses, du bas, milieu et haut du dos, du cou, épaules, yeux.  Votre respiration. Toujours dans cette situation de stress…  Que voyez-vous autour de vous ? Qu’entendez-vous, comment vous sentez-vous de manière générale ?  Observez vos pensées… que raconte votre discours mental ? Notez quelques mots clés sur un bout de papier. Voilà pour la situation de départ. 1 Maintenant, expérimentons les quatre mouvements de base nommés l’ECAP (E pour Eau, C pour Clair, A pour Actif et P pour Positif). Premier mouvement : boire de l’eau. Buvez de l’eau fraîche. L’eau, c’est la potion magique de l’apprentissage. La communication entre le corps et le cerveau se fait via le système nerveux. Les transmissions électriques ont besoin d’un circuit suffisamment hydraté pour bien fonctionner. Dr. Dennison (2010) a établi une corrélation entre boire de l’eau, l’amélioration des fonctions cognitives et le calme émotionnel. 28 2 3 4 Une main sur le nombril, le pouce et index de l’autre main massent les cavités sous les clavicules, de chaque côté du sternum. Nous stimulons la circulation sanguine via la carotide, qui a pour fonction d’apporter au cerveau du sang fraîchement oxygéné. La main sur le nombril active le sens de la gravité du corps, éveille le système vestibulaire qui stimule le système d’activation réticulaire et ouvre notre cerveau aux informations sensorielles de l’extérieur. La tête tourne d’un côté à l’autre, lentement, les yeux ouverts (Hannaford, 1997). Maintenant, visualisez les yeux fermés la même situation de stress. Observez les mêmes éléments qu’au départ. Que remarquez-vous ? Comment vous sentez-vous ? Quelles sont vos émotions et pensées ? Troisième mouvement : les mouvements croisés Les bras et les jambes opposés entrent en contact l’un aprè ́