erg-go! REVUE DES ERGOTHÉRAPEUTES DU QUÉBEC PRINTEMPS2016_NO.7 - Page 20

SANTÉ PSYCHOLOGIQUE [ SUITE ] SANTÉ PSYCHOLOGIQUE [ SUITE ] L’AVENTURE COMME MÉDIUM THÉRAPEUTIQUE, UNE MODALITÉ PERTINENTE ET ACCESSIBLE POUR L’ERGOTHÉRAPEUTE EN SANTÉ MENTALE? L’AVENTURE COMME MÉDIUM THÉRAPEUTIQUE, UNE MODALITÉ PERTINENTE ET ACCESSIBLE POUR L’ERGOTHÉRAPEUTE EN SANTÉ MENTALE? Afin de contribuer à l’atteinte de ces objectifs, des outils thérapeutiques sont particulièrement sollicités lors de l’utilisation de l’aventure thérapeutique. 1 LA RELATION THÉRAPEUTIQUE La relation thérapeutique est reconnue comme étant le facteur prédictif le plus significatif des bons résultats dans un traitement (Orlinsky, Grawe et Parks, cités dans Bandoroff et Newes, 2004). L’utilisation de l’aventure comme médium thérapeutique permet aux thérapeutes d’être plus accessibles et de réaliser plus d’interactions avec les clients (Gass, 1993). Les barrières limitant l’interaction sont dissipées puisque le thérapeute et le patient sont tous deux impliqués dans des défis physiques similaires. En effet, les conditions difficiles vécues 24h sur 24h induisent un degré d’intimité, de confiance et de respect mutuel unique à ce type d’approche, alors que le thérapeute fait partie de l’expérience réelle du client (Bandoroff et Newes). 2. LE PLAISIR Le plaisir procuré par l’activité est également un avantage présent dans ce type d’intervention, puisqu’il favorise l’investissement du participant dans son traitement par renforcement positif (Bandoroff et Newes, 2004). En effet, la notion de plaisir permet au groupe d’atteindre les phases de travail thérapeutique plus rapidement et efficacement par l’augmentation du niveau d’attention et de confiance du client, qui facilite la discussion d’enjeux habituellement évités (Bandoroff et Newes). Lorsqu’une cohésion de groupe prend place, la rétroaction des pairs devient alors un élément clé du traitement (Hattie, Marsh, Neill et Richards, 1997, tel que cité dans Russell, 2003). De plus, l’utilisation de l’aventure comme médium thérapeutique se distingue par son aspect hautement distinctif et mémorable (Richards et Peel, 2005) qui contribue au maintien des bénéfices à long terme. En effet, ces auteurs rapportent qu’il est difficile pour les participants d’oublier les évènements vécus associés à la nouveauté, aux défis et aux succès en raison des effets physiologiques de l’endorphine et de l’adrénaline. 20 3. L’ENVIRONNEMENT NON FAMILIER Par son environnement non familier, ce type d’approche est associé à un facteur de changement naturel vu l’impact direct sur l’homéostasie du client (Gass, 1993). Les apprentissages sont optimisés lorsque les individus sont tirés à l’exté ɥ