erg-go! REVUE DES ERGOTHÉRAPEUTES DU QUÉBEC AUTOMNE2016_NO.9 - Page 18

RECHERCHE [ SUITE ] L’ERGOTHÉRAPIE EN MILIEU CARCÉRAL AFIN DE LUTTER CONTRE LA PRIVATION OCCUPATIONNELLE, UNE ÉVALUATION DES BESOINS DU MILIEU QUÉBÉCOIS 7’0’’ 7’0’’ 6’9’’ 6’9’’ 6’6’’ 6’6’’ 6’3’’ 6’3’’ 6’0’’ 6’0’’ 5’9’’ 5’9’’ 5’6’’ 5’6’’ 5’3’’ 5’3’’ 5’0’’ 5’0’’ 4’9’’ 4’9’’ 4’6’’ 4’6’’ 4’3’’ 4’3’’ 4’0’’ 4’0’’ MÉTHODE Le présent projet a été réalisé dans le cadre d’un stage d’une durée de sept semaines au cours de la 4e année de la maîtrise en ergothérapie. Afin de réaliser ce projet, un plan de stage a été envoyé à différents établissements du Québec. Ce plan comprenait le but du projet, un échéancier ainsi qu’une ébauche de recension des écrits et de méthode. L’établissement de détention Rivière-des-Prairies ayant démontré un intérêt, des démarches auprès du Ministère de la Sécurité Publique du Québec ont été réalisées afin d’avoir accès à cet établissement. Des démarches administratives entre l’Université de Sherbrooke et l’établissement de détention ont permis de développer un contexte de stage durant lequel les étudiants pouvaient répondre à leurs questions de recherche. La recension des écrits a été effectuée dans les bases de données Medline, psycINFO, ERIC, OTDbase, SCOPUS, socINDEX et Google Scholar, en utilisant les mots-clés « occupational therapy, occupation, boredom, prison, jail, correctional, occupational deprivation, réinsertion sociale ». Les participants détenus ont été approchés par le personnel de l’établissement et recrutés sur une base volontaire, le seul critère d’inclusion étant qu’ils soient présentement en détention. Huit individus détenus et trois intervenants permanents ont été rencontrés. Les rencontres avec les détenus comportaient deux volets : 1. les détenus remplissaient le OSA en version auto-administrée ; 2. ils prenaient part à une entrevue semi-structurée. L’OSA est un questionnaire auto-administré comportant 21 questions identifiant des items du Modèle de l’Occupation Humaine (Baron, Kielhofner, Iyenger, Goldhammer, et Wolenski, 2006). Les réponses permettent d’obtenir de l’information sur la percep- 18 Erg-go! REVUE DES ERGOTHÉRAPEUTES DU QUÉBEC AUTOMNE 2016_NO.9 tion de compétence du client et sur sa perception de l’importance des items figurant au questionnaire. Cinq questions non applicables à ce milieu ont été préalablement retirées du questionnaire. Un guide d’entrevue semi-structurée a été élaboré par les auteurs du présent article, basé sur le OPHI-II (Kielhofner, 2001; 2004) et sur les six concepts préalablement étudiés dans la littérature qui ont été déterminés suite à une analyse qualitative de contenu. Il comprenait 28 questions ouvertes et six questions fermées, regroupées en six catégories : vie à l’intérieur des murs, travail, loisirs, relations interpersonnelles, vie avant l’incarcération, projets futurs. L’OPHI-II a été choisi comme modèle d’entrevue de base, car il s’agit d’un outil spécifique à l’ergothérapie qui offre un portrait global de l’individu, de ses activités et de son environnement. Il a été modifié de manière à couvrir davantage la routine, la gestion de l’ennui, la privation occupationnelle, les capacités d’adaptation et la réintégration communautaire. L’entrevue semi-structurée utilisée auprès des intervenants s’inspirait du questionnaire administré aux détenus et comprenait 19 questions ouvertes regroupées en trois catégories explorant la perception de la routine des détenus, des services offerts dans le milieu et de l’ergothérapie. RÉSULTATS Informations générales : les détenus rencontrés étaient âgés de 23 à 54 ans (moyenne de 41 ans) et présentaient une scolarité de niveau secondaire (niveau 3 à 5, un DEP). Un seul n’avait pas [suite page 20] Erg-go! REVUE DES ERGOTHÉRAPEUTES DU QUÉBEC AUTOMNE 2016_NO.9 19