Dossier de presse CQNS - Page 11

Comment décririez-vous votre collaboration avec la réalisatrice Florence Dottin ?

Florence avait suivi ce même cursus quelques mois plus tôt puis s’était sentie appelée à réaliser un documentaire sur la manière dont celui-ci se déroulait. Quand j’ai validé sa proposition, nous ne savions pas vraiment quelle serait la destination de ce film, ni même d’ailleurs ce qui pouvait être filmé…

Ce que j’ai cependant immédiatement aimé dans cette démarche, c’est qu’elle-même avait vécu « l’expérience » de l’intérieur et qu’elle possédait donc un regard double : celui de la réalisatrice capable de transmettre une vision à la fois impliquée et impartiale, joint à celui de quelqu’un qui, parce que préalablement passé par le même tamis, était parfaitement en mesure d’aller se pencher au bon endroit, de poser de vraies questions et d’interagir de la manière la plus directe qui soit avec les participants et le groupe.

En quoi ce documentaire peut-il éclairer le chemin de la connaissance de soi ?

Je dirai qu’il permet de mettre en surbrillance tout le cheminement intérieur qui fait passer d’une posture rigide mentale, fondée sur un savoir souvent restitué de manière mécanique ou réfléchie vers une sorte d’immédiateté, de transparence et d’accès à l’autre qui ne s’encombre plus d’analyses fastidieuses mais se trouve vraiment dans le creux de cette respiration avec autrui.

Le deuxième point, c’est qu’il montre l’incroyable résistance de l’ego quand il s’agit de lâcher sa zone de confort, son attache à des croyances, à des certitudes, à un monde qu’il pense être celui de la sécurité. A de multiples reprises est perçue la grande difficulté que peuvent éprouver les uns et les autres et ce, malgré des années de travail sur soi, à abandonner des conditionnements, des peurs et des rancœurs.

Enfin, il révèle, sans équivoque, que, sans amour, tout est vain.

A qui s'adresse ce film ?

Tous les êtres humains, quels que soient les milieux dans lesquels ils évoluent, se posent les mêmes questions : d’où venons-nous ? qui sommes-nous ? Ce documentaire donc s’adresse à toutes celles et ceux qui s’interrogent sur leur identité véritable et la raison pour laquelle l’ensemble des efforts qu’ils ont pu produire dans leur quête personnelle n’ont pas produit de résultats « durables ». Il montre enfin, par l’exemple vivant, vibrant et courageux des participants, que le cumul du relâchement, du lâcher prise et de l’acceptation de la perfection de l’instant présent est une voie royale d’accès au Soi. Et qu’elle est accessible à chaque être humain.

Interview G. Mutombo

09

Ce Que Nous Sommes