ChoCOALA-gom 87 gom87print - Page 15

DOSSIER les enfants avaient plein de choses en commun : aimer al- ler à vélo, râler quand les pa- rents les obligent à les accom- pagner pour faire les courses, apprécier de venir à la plaine, jouer dehors, rigoler. A la fi n de l’échange, ils ont proposé à Thomas de venir les rejoindre pour fi nir la grande cabane en disant : "y a encore pas mal de boulot ! On s’y remet tous ?" Ce moment de vie passé avec Thomas et les autres enfants du groupe fait partie des nombreuses situations qui, lorsqu’elles sont travaillées par les animateurs, contribuent à rendre le lieu d’accueil plus inclusif. Cela ne va pas de soi et implique une réfl exion en équipe. Pour accompagner ce type de réfl exion, des outils existent : c’est notamment le cas du livret proposé par la Cellule Acces- sibilité Inclusion Recherches et Nouveautés (CAIRN) ONE, en collaboration avec des profes- sionnel-le-s de terrain. À disposi- tion des équipes, un dossier qui présente la vision inclusive de l’ONE, une vision d’accueil uni- versel et accessible à tous et ce qu’elle implique. Il décrit éga- lement 8 caractéristiques d’un lieu d’accueil inclusif. Pour cha- cune de ces caractéristiques, des expériences concrètes et inspirantes, comme la situation vécue par Nadia et son équipe, sont relatées et analysées. Comment le fait de réfl échir à une situation parti- culière (ici, la défi - cience) peut aider à dégager des pistes pour aborder toutes les situations de diversité ? Viser des lieux in- clusifs, c’est avoir comme objectif d’adapter l’envi- ronnement aux be- soins des personnes qui le fréquentent et non essayer de faire entrer le nou- veau venu dans le rang, de lui deman- der de s’adapter. La société actuelle est particulière- ment diversifi ée et donne des opportunités pour découvrir de nouvelles per- sonnes qui ont leurs propres centres d’intérêts, leurs croyances, leurs goûts, leurs habitudes,… Toutefois, prendre en compte les formes de di- versité qui composent notre société implique une réfl exion sur les conditions d’accueil : comment réagir face à une si- tuation où un enfant est exclu d’un groupe à cause d’une spécifi cité (surpoids, coupe de cheveux, comportements…) ? Comment créer une relation de confi ance avec toutes les familles, en ce compris celles qui ne parlent pas le français ? Comment réagir si on ne com- prend pas les choix éducation- nels d’un parent ? Etc. Les pistes proposées dans les outils que l’ONE met aujourd’hui à disposition sont autant de possibles. Ils sont accessibles gratuitement et peuvent être téléchargés, ainsi que d’autres ressources, sur le site internet de l’ONE à l’adresse suivante : www.one.be/professionnels/ inclusion-et-handicap/dis- positif-et-malles-inclusion/ Pour plus d’infos, vous pouvez aussi contacter François Maré- chal (francois.marechal@one. be) ou Pascale Camus (pas- cale.camus@one.be). 15