ChoCOALA-gom 85 - Page 18

DOSSIER La résidentialité pour réfléchir et souder l’équipe Par Tanguy Vandeplas, Président COALA et responsable Cellule Jeunes Une utilité même dans le cadre "pro" ! D’une salle de réunion à Wavre à un hôtel à Rochefort, il n’y a qu’un pas ! C’est ce pas qui a été franchi lors de notre dernière mise au vert. Des idées nouvelles dans un lieu nouveau, voilà le constat que nous avons dressé lors de la préparation de notre mise au vert annuelle de septembre. Nos mises au vert se veulent des moments de réflexion sur les projets venus et à venir, nous avons voulu cette fois pousser un peu plus loin, en s’enfermant tous ensemble dans un lieu éloigné de nos activités habituelles. DES LIENS PLUS ÉTROITS Premier changement notable dans le déroulement de la mise au vert, nous avons voulu mettre en avant le relationnel entre les membres présents. Des activités plus ludiques étaient donc prévues, ce fut l’occasion de tenir des débats plus informels, qui ont alors profités aux réflexions tenues ensuite en équipe. Nous avons ensuite décidé de nous affranchir des barrières purement organisationnelles (vaisselle, repas, …) pour se concentrer un maximum sur la réflexion, là aussi 18 le cadre résidentiel avait son importance, puisque personne ne devait, par exemple, prendre la route le matin ou le soir. DES RÉSULTATS CONCRETS Au final, nous avons constaté que la mise au vert résidentielle a permis à tous de porter un autre regard sur nos activités, et d’envisager la suite de l’aventure COALA avec un regard neuf, et l’impression d’avoir participé à la construction du projet COALA. Que du bonus donc ! En Cellule Jeunes, un indispensable Emmener 20 jeunes à la mer pour un week-end, y amener tout le matériel nécessaire à une formation complémentaire intéressante, chiche ! Chaque année, depuis maintenant 3 ans, se tient au week-end organisé par la Cellule Jeunes de Coala, le résidentiel y a permis d’envisager des aventures improbables, ces week-end sont l’occasion pour des jeunes (en grande majorité des animateurs qui suivent ou ont suivi le parcours pour obtenir le brevet d’animateur en centre de vacances) de se rencontrer, et d’échanger sur leur vécu en tant qu’animateur en plus d’ajouter une corde à leur arc via la formation complémentaire qui s’y tient. UNE DEUXIÈME PRISE DE CONTACT AVEC L’ANIMATION RÉSIDENTIELLE Aujourd’hui majoritairement animateurs en plaines de vacances, les animateurs qui reviennent en Cellule Jeunes ont l’occasion de re-gouter aux joies et aux contraintes du résidentiel. Pour certains c’est même une première en dehors des formations BACV, obligatoirement organisées en résidentiel. UN ESPRIT DE GROUPE Au final, si nous sommes convaincus des avantages du résidentiel en Cellule Jeunes , c’est aussi dû à l’esprit de groupe qui s’y crée très rapidement, et ce grâce au résidentiel, qui joue en notre faveur en multipliant les temps informels de rencontre et d’échange ! En Cellule Jeunes, le résidentiel, on l’a ADOPTÉ !