ChoCOALA-gom 85 - Page 17

DOSSIER Maman, je dors à la plaine ! La résidentialité est également un outil de cohésion de l’équipe des animateurs gesvois. Officiellement, la plaine s’achève avec l’accueil du soir et la réunion quotidienne entre animateurs : pour 18h, tout devrait être fini… Tout ? Pas vraiment ! Le local des animateurs reste un lieu de vie et d’échanges bien au-delà de 18h. Ceux qui le veulent s’y retrouve autour d’un jeu de société (merci les Ludothèques COALA), autour d’un verre (merci la commune qui soutient ce temps important pour la dynamique de groupe), autour d’un débat ou une animation initié par l’un ou l’autre, voire en partageant un souper (pas forcément le plus sain, l’important n’est pas là…). Naturellement, certains souhaitent loger sur place. Cela donne du temps pour se rencontrer… et surtout, cela permet de ne pas couper l X[XX[HZ[HܰpYH]]HۙHH[XZ[H[[[^K[\XK0\ݙ\8&Z[\\[H0\B]\[ HZ\]YH[HH^\0H0Sx)]]YH[H^\H[ܙH[˜\Z[\Z[\ܙ[\Y\\8&X]]\ܙ[\][ۜH][\K\]^]YH‚Y\[H [ L[[H][B\HZ]0YH&XH\]HY]JK\ۛ[[Y[ Hܙ[]]\SH]YHHZ\\\B\H\ۛ\ۙ][ۜBX[\][ۈHHڙ] ]^[[X]]\]YH[^\HZ\H]YH[^]\žH]H[Y[[\Y^\H[][ۈ]XH[BZ[HH]YH]H0X]BZ[HH[YHHH[][KH ˈ]Y[›]^][\X\\۝\ۚX\\\\\][[Y\Hܛ\H‚M‚