by Technal FR-ENG - Page 148

City of Justice Barcelona-L ’Hospitalet de Llobregat / Spain Cité Judiciaire Barcelone-L’Hospitalet de Llobregat / Espagne The project arose from the need to formally and functionally reorganise the judicial bodies within the cities of L ’Hospitalet and Barcelona, which until now had been scattered across 17 buildings in different parts of the metropolitan area. The new City of Justice, located between the municipal areas of L ’Hospitalet and Barcelona, has been designed by architects David Chipperfield and Fermín Vázquez (b720 Arquitectos). The design for the new judicial complex distributes an area of 240,000 m2 across nine separate buildings, four of which are connected by a continuous concourse over four levels. The collection of prismatic blocks are linked through a public plaza, while the concourse enables direct access to each block, acting as a filter and bringing together employees and visitors to the complex, at both the start and end of their visit, around a central, public foyer which overlooks the outdoor square. The spatial composition of the complex aims to break with the rigid image of justice, establishing a balance between the different working areas, public areas and landscape. Four of the blocks, which contain courtrooms on their first floors, are situated around the perimeter of a four-storey building that facilitates their inter-connection. The other blocks are home to the L ’Hospitalet judicial services, a forensic science institute, a social housing block and two commercial buildings with retail facilities at the ground floor. All the buildings are designed as formally restrained blocks, heavily reticulated and with load-bearing coloured concrete façades. In all, more than 10,000 concealed-leaf opening windows have been used, and special leaf and frame profiles were created so that the former could be accurately adapted to the architects’ aesthetics requirements. Ce projet a été exécuté suite aux besoins de réaménagement structurel et fonctionnel des administrations de justice des villes de l’Hospitalet et de Barcelone qui étaient jusqu’alors réparties sur 17 sites différents de la région métropolitaine. Cette nouvelle cité judiciaire, à cheval entre L’Hospitalet et Barcelone, a été conçue par l’architecte britannique David Chipperfield et Fermín Vázquez (b720 Arquitectos). Le programme de ce nouveau complexe judiciaire comprend une superficie totale de 240 000 m2 répartie sur neuf immeubles indépendants, dont quatre sont reliés entre eux par un grand atrium continu, ce qui permet d’obtenir une série de blocs prismatiques interconnectés au-dessus d’une place publique. Cette place permet également d’accéder directement à chaque bloc, et fait office de filtre tout en étant conçue pour l’accueil des employés et des visiteurs du complexe, avant et après leur visite, autour d’un vestibule central et public qui domine la place extérieure. La composition spatiale du complexe a pour objectif de donner une image différente de l’image traditionnellement rigide de la justice, en créant un équilibre entre les différentes zones de travail, les espaces publics et le paysage. Parmi les huit immeubles, quatre accueillent les tribunaux aux premiers étages et sont disposés autour d’un immeuble de quatre étages qui permet de passer de l’un à l’autre. Les autres blocs accueillent les services judiciaires de la ville de L’Hospitalet, un institut de médecine légale, un bloc de logements publics et deux immeubles commerciaux avec des boutiques au rez-de-chaussée. Tous les immeubles ont été conçus comme des pièces à la structure contenue, très réticulée, avec des façades autoportantes en béton coloré. En tout, plus de 10 000 fenêtres battantes ouvrant caché ont été posées, ce qui a supposé la conception de profils avec battant et encadrement spéciaux afin de les adapter avec précision aux exigences esthétiques des architectes. 146