by Technal FR-ENG - Page 106

Lagoas Park - Lote 5 Oeiras / Portugal Lagoas Park - Lote 5 Oeiras / Portugal Lagoas Park currently holds a strongly consolidated reality, not only by the number of buildings already built, but especially by the importance of the companies which set up here. The quality of the urbanistic solution, as well as the architecture itself and its landscape setting, have given the undertaking such projection that it is already considered a reference in “Office Parks” on a national level. Lot 5 is included in a set of projects that comprise, so to speak, the “wrapping up” of the undertaking, now that the central zone from where it was started has been concluded. It was the developer’s intention to give these projects an architectural expression which, even though they maintain the affinity with those already built, would not represent a mere repetition of an established model and thereby lead to a result of huge monotony. The establishment of this lot is within the central axis of the urbanisation, which almost works like an axis of symmetry of the whole urbanistic composition. The whole composition arises from the play between volumes – one cylindrical, the other parallelepipedic – which intertwine creating a movement of great formal richness. The cylindrical body has six storeys and is strongly characterised by the treatment of the curved surface, which takes on the expression of “skin” that covers the volume without fusing itself to it. This “skin” is coated with white antislip marble, taking on an interesting contrast with the remaining materials. The parallelepipedic body has only four storeys and is placed as if intersecting the cylinder without, however, annulling the interpretation of the latter throughout its height. Its expression is totally different, taking on a glass “box” nature, marked with a rib of metallic profiles laid out both horizontally and vertically. Actuellement le Lagoas Park présente une réalité fortement consolidée non seulement par le nombre d’édifices déjà bâtis, mais surtout du fait de l’importance des sociétés qui s’y sont installées. La qualité de la solution d’urbanisme, ainsi que sa propre architecture et son cadre paysager, lui ont valu une renommée qui fait de ce projet une référence des « Office Parks » au niveau national. Le Lote 5 comprend un ensemble de projets qui constitue une sorte de « clôture » du projet, toute la zone centrale où tout a débuté étant terminée. L’intention du promoteur était d’attribuer à ces projets une expression architecturale qui, même si celle-ci maintenait des liens avec ceux déjà construits, ne était pas une simple répétition d’un modèle déjà établi et qui aurait conduit ainsi à un résultat monotone. L’implantation de ce lotissement s’insère dans l’axe central de l’aménagement urbain, celui-ci fonctionnant presque comme un axe de symétrie de toute la composition urbaine. Le point de départ de toute la composition est le jeu des volumes – un cylindrique et un autre parallélépipédique – ceuxci s’interpén étrant tout en créant un mouvement d’une grande richesse formelle. Le corps cylindrique possède 6 étages et sa grande caractéristique est le traitement de la superficie courbée, qui joue le rôle de « peau » qui recouvre le volume sans pour autant s’y confrondre. Cette « peau » est habillée de marbre blanc anti-glissant, créant un contraste intéressant avec les autres matériaux. Le corps parallélépipédique possède seulement quatre étages et est disposé comme s’il coupait le cylindre, sans pour autant annuler la lecture de celui-ci sur toute sa hauteur. Son expression est totalement différente, assumant le caractère de « boîte » de verre, rythmée par une trame de profils métalliques disposés à l’horizontale et à la verticale. 104