BFR AZUR JUILLET 2017 - Page 2

BFR PARTENARIAT Chers Collègues, Chers Partenaires, A u moment où nous atteignons la mi- parcours de cette année, nous évaluons l’immense effort déployé sur tous les fronts pour mener à bien notre entreprise. Une mission d’autant plus excitante dans la mesure où même dans le contexte difficile dans lequel nous avons évolué et qui nous gouverne encore d’ailleurs, nous avons réalisé un progrès sur tous les plans. Malgré les indicateurs encore au rouge dans le secteur touristique, notre établissement a su manœuvrer avec un certain succès pour arriver à se mettre définitivement sur une très bonne rampe de lancement. Nous sommes toujours dans une situation loin d’être favorable pour notre industrie sur la Côte d’Azur. Les autorités compétentes annoncent des taux d’occupation loin d’être satisfaisants, des degrés de fréquentation hôtelière en dessous des seuils prévus, et un tourisme interne en baisse. Les évènements tragiques de 2016 à Nice, la concurrence du secteur informel, les coûts qui augmentent et la guerre des prix pour la survie ne sont que quelques facteurs qui apparaissent sur le tableau des contraintes. Mais nous avons su nous adapter à cette situation au Beachcomber French Riviera. Nous avons, depuis notre réouverture, consacré du temps et des moyens pour bâtir une équipe au sein de l’entreprise. C’est une orientation basée sur le mérite et la performance, le tout avec une considération hautement humaine. Sur ce plan, nous sommes en nette progression sur nos objectifs et nous constatons une harmonisation graduelle et solide de tous nos services. Nous avons aussi pris le pari du bon produit. Nous sommes persuadés que notre offre est à la hauteur des attentes de notre clientèle et nous ne cessons de l’améliorer. L’esprit d’innovation prends le dessus sur la routine, la volonté de l’excellence prend le dessus sur l’ordinaire. S’ouvrir sur l'Europe T ous les cadres des bureaux du Groupe Beachcomber en Europe ont visité l’hôtel durant ces derniers mois. C’était une façon de découvrir le Beachcomber French Riviera et de se rendre compte des atouts de l’établissement. Ces initiatives ont permis à ces partenaires européens de saisir la réalité des installations et la qualité du service tant à l’hôtel qu’à la Mouratoglou Tennis Academy. Les membres des bureaux Beachcomber de France, d’Allemagne et d’Italie ont tous effectué ces visites d’information avec un objectif commercial. Compte tenu de l’importance du réseau de vente du Groupe Beachcomber, l’hôtel représente un produit de qualité dans le catalogue de ventes. Au cours de ces visites, les membres des bureaux Beachcomber ont beaucoup apprécié le cadre général de l’hôtel avec une infrastructure entièrement rénovée et fonctionnelle. Ils ont ainsi pu se rendre compte des différentes options offertes au niveau de la restauration, du bien-être, des sports et d’autres activités extérieures, tels que le golf ou les randonnées en buggy. NORBERT COUVREUR : «INSTALLER DES PLATEFORMES COMMUNES» La tournée leur a aussi permis de découvrir la région avec des visites à Cannes, Monaco, Nice, Antibes, Juan-Les Pins et tant d’autres sites sans oublier Sophia Antipolis avec son parcours de golf qui propose un panorama exceptionnel sur les alpes avec ses fairways bordés d'arbres aux essences variées et parfois plusieurs fois centenaires. Alors que nous abordons la deuxième partie de cette année, nous mettons tout en œuvre pour parfaire ces éléments fondamentaux dans nos activités afin de rendre le Beachcomber French Riviera comme une destination incontournable dans la région. Nous avons la volonté de le réaliser et nous nous efforçons quotidiennement de travailler dans cet esprit de constante amélioration. Norbert Couvreur Edito rial Directeur Général 2 Les visiteurs ont aussi noté cette proximité de l’hôtel avec les plus grands sites touristiques de la région, un élément qu’ils ont tous bien mentionné dans leurs carnets de note. BEACHCOMBER FRENCH RIVIERA RESORT & SPA - JUILLET 2017 Ces visites successives des représentants européens du groupe Beachcomber s’insèrent dans le cadre de la franchise entre notre hôtel et le groupe Beachcomber. Quand j’avais initié ce projet, je l’imaginais comme un partenariat gagnant-gagnant. Nous avons tellement d’atouts à partager et nous avons commencé à les identifier et à travailler sur les moyens de les rendre commercialement viables. J’estime qu’on n’est encore qu’au début de ce travail en commun. Nous mettons toujours en place des plateformes communes de coopération dans tous les secteurs : commercial, échanges de personnel, visites d’information et politique tarifaire pour ne citer que quelques-unes. Nous avons constaté que le label BFR est déjà bien lancé dans cette région de France et même au-delà sur le territoire national. Nous avons l’ambition de le faire connaitre davantage sur le plan européen. C’est pourquoi nous avons accueilli nos amis italiens, allemands et britanniques avec tant d’attention. Ils ont découvert toutes les attractions de la région, avec les sites prestigieux qui offrent des possibilités énormes pour leurs clients. Ils nous ont d’ailleurs exprimé toute leur appréciation de l’hôtel et l’Ac ḛɕԁԁIյUչ)ȁ́х́ѕ̃eٕɝЃeѕ