BCarlington News Magazine 2 - Page 52

trouva même de la place où s’asseoir dans la rame. Il poussa un profond soupir. La journée avait été harassante et lui tardait de se glisser dans son lit. Au moins avait-il la consolation de ne pas travailler le lendemain.

Moins d’une dizaine de minutes, l’engin atteignit la station où le jeune homme devait descendre. À présent qu’il était presque rentré, Louis se dépêcha. Son visage de nouveau protégé par son écharpe, il se monta rapidement les marches qui le menaient à l’air libre. Son esprit entièrement tourné vers la chaleur douillette de son appartement, il ne sentit pas qu’on le suivait.