AUTOMNE 2015_NO.6 - Page 22

RECHERCHE [ SUITE ] RETRAITE ET STIMULATION COGNITIVE INFORMATISÉE Figure 1. Fréquence d’utilisation du logiciel L’analyse du contenu des entrevues réalisées lors des trois cueillettes de données auprès des trois participants a permis de dégager des thèmes permettant de regrouper les unités de sens : les activités signifiantes et la motivation à les réaliser, la perception de l’expérience NeuroActive et les effets perçus de la stimulation cognitive. Pour le premier thème portant sur l’activité signifiante, globalement, Léo, Léa et Lili disent tous trois être engagés dans diverses activités de nature cognitive, physique et sociale qu’ils considèrent importantes. Les activités qu’ils réalisent à la retraite étaient parfois présentes antérieurement, sont maintenant plus fréquentes, et de nouvelles se sont ajoutées. Tous trois accordent une grande importance à la socialisation. Toutes les activités présentes dans leur vie au début du projet le sont encore à la fin de celui-ci, et de nouvelles s’y sont ajoutées. L’importance pour la santé d’adopter des activités stimulantes cognitivement et physiquement est initialement soulevée par les trois participants. Pour tous, l’arrivée de la retraite a offert une période de temps supplémentaire dans leur quotidien pour s’engager dans des activités qui soulevaient auparavant leur intérêt et pour en découvrir de nouvelles. En ce sens, l’expérience NeuroActive a soulevé l’intérêt des trois participants, rejoignant leur désir d’intégrer des activités stimulantes cognitivement à leur quotidien de retraités. Le défi cognitif initial proposé par les différents niveaux de difficulté des activités a été généralement apprécié. Cependant, la stagnation qui a suivi la progression des deux premiers mois a ét