Artbook Eludice T1 ArtBook Eludice Tome 1 - Page 72

TERMINUS Les joueurs sont kidnappés et se retrouvent dans une salle sombre. Un écran s’allum e, une personne prend la parole  : « Une vie pas m alheureuse mais monotone. Un se ntiment de vide , tu te demandes toujours à quelle profondeur tu pe ux couler, s’il y a vraiment un fo nd. Les jours s’ en chaînent et se ressemblent. Le s secondes sont de s heures. Quel sens donner à la vie ? La question t’o bsède mais tu l’enterres en en combrant tes jo ur nées de choses futiles. Je vais te faire souffrir, te ra ppeler que la vie est une chan ce. Par la douleu r, je lève le voile. » DU SANG FRAIS Un nouveau développeur rejoint l’équipe, il s’agit de Steven Servanton. Jusqu’à présent, nous avions toujours bataillé avec les développeurs, leur vision du travail n’étant pas en accord avec la nôtre. Steven est intéressé par le jeu et essaye de comprendre dans quel contexte ont lieu les interactions qu’il programme. Cela apporte de la sérénité à toute l’équipe et nous permet d’enrichir nos possibilités technologiques. 72 73