Artbook Eludice T1 ArtBook Eludice Tome 1 - Page 56

LE VIRUS LR specteurs a un groupe d’in s, an t ng vi a imique Il y e substance ch un é ér lib t en m accidentelle solution d’un ête pour la ré qu en e un d’ virus lors est avérée être un s’ e nc ta bs su te meurtre. Cet t répandue ur l’homme et s’es po f ci no t en em rd’hui, extrêm la planète. Aujou de e ac rf su la sur toute r développé ts semblent avoi an st re ts an iv rv sement, les su virus. Malheureu ce re nt co ps des anticor s nouveaux- des enfants et de s ca le s pa t es t pas à la ce n’ ux-ci ne résisten ce e qu te ta ns nés : on co développer t longtemps pour en m m sa ffi su ie llègues malad s. Avec vos co re ai ss ce né ps les anticor réinvestir un es envoyés pour êt us vo , es qu ifi le lieu scient erche qui a été ch re de ire to ra ancien labo es souches du e sur le virus.D cé an av s de an  : si vous de gr ns ce laboratoire da es vé er ns co virus sont inutes,vous n’y rant plus de 60 m du s sé po ex es y êt survivrez pas ! VICTIME DU SUCCÈS Les projets deviennent plus nombreux de façon simultanée. La charge de travail s’amplifie pour tout le monde et la fatigue s’accumule. L’équipe commence petit à petit à se diviser. Nous devons réagir rapidement. 56 COHÉRENCE COHÉRENCE 57