Artbook Eludice T1 ArtBook Eludice Tome 1 - Page 128

QUELLE SERAIT LA COMMANDE DE VOS RÊVES ? J’avoue que la partie administrative peut être un peu répétitive et certainement ennuyeuse, elle se révèle somme toute nécessaire. N’ayant jamais fait ce genre de mission auparavant, j’apprends malgré tout et cela est nécessaire pour une bonne pratique du métier d’architecte. Alice Coutier conceptrice La phase que je préfère est bien sûr la phase de recherche et de développement de l’univers et du parcours de jeu. Vient ensuite la phase de synthèse, durant laquelle tous les éléments sont formalisés pour être communiqués aux différents intervenants sous forme de plans, textes et illustrations. Globalement, on a pas le temps de s’ennuyer   David Rodrigues artiste décorateur Visiblement ce côté d’artiste libre et indépendant quand justement sur certains projets où je suis plus bridé. Axel Giovenco spécialiste fx Ce que je préfère c’est que les créations soient uniques. Ce qui m’ennuie le plus : le rangement ! (rires) Antoine Texier mécatronicien Mes aspects préférés dans mon métier sont l’interaction que j’ai avec les autres métiers d’Eludice et l’innovation que demande chaque projet. Je ne me suis jamais ennuyé depuis mon entrée dans l’entreprise. Laura Iwaszkiewicz graphiste La remise en question quotidienne et la remise en question quotidienne ! Aurélien Colombet développeur Le fait qu’il faut toujours trouver des solutions à des problèmes plus ou moins complexes. Fiona Buchou conceptrice J’adore faire les études préalables pour l’ambiance et l’univers qu’on va mettre en place, la rédaction de cahiers de conception (surtout les illustrations, pour moi il faut que les images parlent autant que le texte) et un peu d’atelier comme j’aime bien mettre la main à la pâte ! Joël Mbondi responsable marketing J’aime tout explorer, ce qui peut m’ennuyer la perte de confiance de mes dirigeants, ne pas trouver de solution, ne pas innover. 128 UNE AVENTURE HUMAINE Tim Afonso électronicien Quand un module s’allume pour la première fois ! Marie Dinis architecte Le nouveau siège social (la vitrine) d’Eludice avec un programme mêlant bureaux de la société, atelier, espace de coworking pour de nouvelles entreprises avec lesquelles nous pourrions travailler en partenariat, showroom d’Escape Game, rooftop, appartements en location et possibilité de résidence d’artiste. Avec bien sûr budget illimité ! Alice Coutier conceptrice La commande que je n’attends pas, celle qui me surprendra et m’invitera à surpasser ma propre manière de concevoir. Kahina Sefsaf responsable commerciale Que Netflix nous commande un jeu engagé à la hauteur de ses séries et films (ex : 13 Reasons Why, Atypical etc.) Fiona Buchou conceptrice La création d’un temple « géant » dans une grotte mystique entre spiritualité et magie (fausse sinon je suis pas sûre que les gars de spéléos soient contents :P ) OU une salle vampire style gothique classe <3 Maxime Teppe illustrateur Pour rebondir sur la question précédente, une salle pour laquelle on me donnerait trois mois pour réaliser les indices et éléments papiers. Difficile de choisir un thème, mais j’ai un faible pour la magie, le mystère et les complots. Et afin que je sois pleinement satisfait, il faudrait un principe de jeu innovant. Peut-être une salle d’Escape qui ait une véritable rejouabilité? Émilie-Marie Celle architecte Et si on faisait un Ludique Game à l’échelle du monde ? Pour faire découvrir des richesses inconnues tout en apprenant aux gens à s’émerveiller et à regarder le monde autrement ! Laura Iwaszkiewicz graphiste Une communication visuelle entière à base de chatons (mignons) ! David Rodrigues artiste décorateur Vu que 60 % des commandes que l’on a eues se sont transformées en commandes de rêve, je pense qu’une commande où le client nous dit « je veux que l’atelier crée les modules et après les concepteurs doivent trouver le thème et l’histoire », ça pourrait être très cool comme expérience. Joël Mbondi responsable marketing Je ne gère pas les commandes, mais avoir Netflix ou des entreprises de même gabarit comme client sachant que je gère les partenariats est un super challenge. UNE AVENTURE HUMAINE 129