Artbook Eludice T1 ArtBook Eludice Tome 1 - Page 126

À QUOI RESSEMBLE VOTRE JOURNÉE TYPE ? Marie Dinis architecte Pas de journée type, aucune ne se ressemble. Alexandre Carturan concepteur Il n’y a jamais de journée type. Je ne crois pas avoir fait deux journées identiques depuis mon arrivée. Il y a des constantes (mails, recherches, écriture, gestion globale et discussions avec l’atelier) mais aucune journée ne ressemble à une autre. Kahina Sefsaf responsable commerciale Le meilleur chez Eludice c’est qu’il n’y a aucune journée type. Entre la com, le marketing, les appels, les rendez-vous clients etc, chaque jour est une surprise à découvrir ! Maxime Teppe illustrateur Tout dépend des projets et de où j’en suis dans le projet en question. D’un jour à l’autre je peux rédiger un article de journal, designer une affiche, imprimer et relier un carnet...Toutefois l’essentiel de mon travail se fait à mon bureau, sur ma tablette graphique. Émilie-Marie Celle architecte Les journées chez Eludice... Aucune ne se ressemble !! Chaque jour, un élément nouveau débarque ! Et en soi, c’est déjà un jeu ! 126 UNE AVENTURE HUMAINE PRÉFÉREZ DANS VOTRE MÉTIER / CELUI QUI VOUS ENNUIE LE PLUS ? Fiona Buchou conceptrice Difficile d’y répondre, j’aime que cela change souvent et c’est le cas avec les projets des salles, c’est court et du coup les « tâches » à faire varient, comme on ne fait jamais deux fois la même chose, mais j’y trouve un certain rythme surtout lors de la rédaction des cahiers de conception. David Rodrigues artiste décorateur Très souvent mes journées ne se ressemblent pas car j’ai la chance de ne jamais faire la même chose deux fois de suite. Antoine Texier mécatronicien Nous discutons avec les autres membres du pôle conception pour se répartir les tâches et s’assurer que le projet avance correctement. Je développe et je câble des circuits embarqués utilisés pour la conception des énigmes dans les Escape Games. Aurélien Colombet développeur Je commence ma journée par une vérification des choses que j’ai à faire, si j’ai des choses en cours ou non, puis je réfléchis sur la faisabilité des différents développements à venir, puis une grande partie de la journée je tape du code pour faire fonctionner les différents modules. Lorsque j’ai un peu de temps je développe des outils qui permettent à la partie développement de gagner du temps de développement, ou de la recherche et développement sur des nouvelles cartes électroniques ou des nouvelles technos de code. Joël Mbondi responsable marketing Veille partenaires, prise de contact mail/tel, participation à des salons, propositions d’actions de visibilité, réseaux sociaux : Linkedin et Facebook, rédaction de pistes de réflexion. Tim Afonso électronicien Café travail manger café travail fin jeux vidéo. Marie Dinis architecte La polyvalence, le fait d’être constamment en quête de nouveaux savoirs.Le challenge. Je crois qu’aucun aspect de mon travail ne m’ennuie ! Kahina Sefsaf responsable commerciale Ce qui m’ennuie ne pas répondre à la demande d’un client. Ce que j’aime les divers échanges avec les clients et l’équipe sur les différents projets. Tous aussi fous les uns que les autres. Maxime Teppe illustrateur J’aime rebondir sur les idées de mes collègues, quand nous partageons une vision collective pour une salle, et que nous rentrons sans efforts dans l’ambiance, l’histoire, les personnages. Je suis un perfectionniste, donc ce qui m’ennuie le plus, c’est que les délais limitent le temps consacré à l’expérimentation de supports. Émilie-Marie Celle architecte La diversité de nos projets, entre aménagement et scénographie ; j’aime le fait que nous nous remettions constamment en question, j’aime aussi échanger avec les clients et les artisans, cela se révèle toujours enrichissant. UNE AVENTURE HUMAINE 127